Home Le billet de Michèle Orlando et Disney – Le marché noir est florissant

Orlando et Disney – Le marché noir est florissant

667
0
SHARE


Orlando: Marché noir florissant
Depuis quelques semaines, Orlando est pris avec un problème de taille, celui des tickets d’entrée dans les grands parcs thématiques. Il est de plus en plus facile de se procurer des tickets au noir à un prix beaucoup moins cher.

Selon la police, le réseau de vente de tickets au noir est extrêmement bien organisé et très lucratif. C’est une business de plusieurs millions de dollars.

Le prix d’entrée moyen pour Disneyworld est fixé à 60$ par jour par personne, au marché noir, on peut facilement payer 35$.

Tentant, d’autant plus qu’une famille de quatre laisse facilement 1000$ à Disney pour un week-end de trois jours. Tout le monde est intéressé mais encore faut-il échapper à l’oeil vigileant des policiers.
Mais le marché noir ne s’arrête pas là. Dans les boutiques environnantes, il est très facile de s’acheter des gadgets à l’effigie de Disney comme des tee-shirts pour la moitié du prix. Ce sont les touristes qui se font prendre, mais c’est normal, Orlando est une ville touristique. Tout le monde ou presque vit de cette industrie.

Pour les autorités, c’est un gros problème. Les scalpels sont nombreux mais discrets. Il n’est pas facile de les repérer. Tenter de les arrêter est tout aussi fastidieux que de tenter de démanteler un réseau de drogues ou chercher une aiguille dans une botte de foin.

Pratiquement infaisable !

Un must à votre agenda SHOWBIZ


SHARE
Previous articletest pour destination ayiti
Next articleFini le cirque au Swap Shop Le fils Bush arrêté Palm Beach: C’est cher Le nouveau Delray Beach Hollywood en pleine construction Mission Louisiane
Journaliste depuis près de 50 ans, Michèle Sénécal a fait ses classes avec des grands du monde de l’édition de l’époque comme Yves Michaud, Jean-Charles Harvey, Edward Rémy, André Robert. Travaillante acharnée, elle a touché à tout dans le métier. Des affaires sociales au milieu du show-business, elle a toujours roulé sa bosse. Durant son parcours, elle a dirigé des publications chez Québecor, collaboré au Journal de Montréal et compte à son actif, quelque 250 histoires d’amour pour les magazines Québecor de l’époque. En semi retraite, elle rédige la chronique Showbiz dans Planète Québec depuis les débuts du magazine et, avec Yvonne Courage, elle a fondé Destination Soleil, un cyber magazine sur la Floride en novembre1999.