Home Le billet de Michèle Mollo au soleil

Mollo au soleil

830
0
SHARE







Mollo le bronzageQu’on le veuille ou non, la plage reste l’une des activités favorites des vacanciers et en haute saision, on a souvent peine à se trouver un coin de sable pour s’installer tellement il y a du monde.

Et tout ce beau monde veut bronzer. A mort ! Pour prouver qu’ils ont bel et bien passé l’hiver dans le sud à leur retour en avril. Pas de salut sans bronzage, même si le gros bronzage est définitivement passé de mode depuis quelques années. On aime le soleil et parfois, le soleil ne nous aime pas. L’histoire d’amour est souvent sur une voie rapide.

Allez-y mollo avec le bronzage. Si le soleil aide le corps à se mainternir en bonne santé, il peut également être très néfaste. Il faut se protéger à tous âges. Vieux ou bébé, il faut faire très attention. les coups de soleil, même s’ils ne paraissent pas graves sur le moment, peuvent être à l’origine de cancers de la peau à l’âge adulte.

Autres catégories de personnes devant se montrer particulièrement vigilantes: les personnes dont la peau, les yeux et les cheveux sont clairs et chez qui le bronzage est difficile, les personnes ayant de nombreux grains de beauté et les membres d’une famille déjà touchée par un cancer de la peau.

Pour les enfants, par exemple, on recommande d’éviter toute exposition au soleil entre 12 h et 16 h. Pour les nourrissons, la consigne est encore plus stricte: il ne faut jamais les exposer, même en dehors de ce créneau, en raison de la grande fragilité de leur peau et de leurs yeux.

Quant aux crèmes solaires, elles ne sont qu’un complément aux précédentes mesures de protection. Elles doivent avoir un indice élevé: facteur de protection solaire (FPS) de 25 au minimum. Mais, attention: même appliquées fréquemment et en quantité importante, elles ne permettent pas de s’exposer plus souvent ou plus longtemps.

Autre idée reçue à combattre: l’intensité des rayons ultraviolets du soleil n’est pas liée à la sensation de chaleur et les rayons peuvent être très forts même lorsqu’il y a des nuages, du vent ou de la neige. En outre, la réverbération due aux surfaces claires (eau, sable, neige) augmente leur intensité.

Les risques encourus en cas de non-respect de ces recommandations affectent surtout la peau et les yeux. À la suite immédiate d’une exposition, le soleil peut être à l’origine de coups de soleil, de réactions allergiques, d’insolation ou de problèmes de vue.

Source : Santé Canada

Showbiz
Impensable de commencer la journée sans lire SHOWBIZ.

Des petites nouvelles juteuses sur le merveilleux monde des artistes et de la télévision. Ne ratez pas ça, c’est pour vous qu’on fait ça tous les jours.

Vos commentaires



SHARE
Previous articleGros buveurs Salaire des policiers Garden Party Chiens pisteurs Amende salée
Next articleDoux Souvenir
Michèle Sénécale
Journaliste depuis près de 50 ans, Michèle Sénécal a fait ses classes avec des grands du monde de l’édition de l’époque comme Yves Michaud, Jean-Charles Harvey, Edward Rémy, André Robert. Travaillante acharnée, elle a touché à tout dans le métier. Des affaires sociales au milieu du show-business, elle a toujours roulé sa bosse. Durant son parcours, elle a dirigé des publications chez Québecor, collaboré au Journal de Montréal et compte à son actif, quelque 250 histoires d’amour pour les magazines Québecor de l’époque. En semi retraite, elle rédige la chronique Showbiz dans Planète Québec depuis les débuts du magazine et, avec Yvonne Courage, elle a fondé Destination Soleil, un cyber magazine sur la Floride en novembre1999.