Home Le billet de Michèle Différents rythmes: Un show enlevant

Différents rythmes: Un show enlevant

840
0
SHARE


Ils étaient beaux à voir. Nerveux avant d’entrer en scène, mais beaux et en forme. « Différents Rythmes », le show des Francophiles Sans Frontières a été présenté au Broward for the Performing Arts Center à Fort Lauderdale. cliquez ici, le mardi 18 mars dernier.

Animé par Jacques De Kera et Luc D’Arcy, il mettait en vedette une quinzaine d’artistes francophones de nationalités différentes, sous l’habile direction du metteur en scène Réjean Drolet qui, en l’espace de quelques heures, a fait un magnifique travail. Chacun des artistes a interprété deux chansons pour terminer le spectacle par le très beau « Quand les hommes vivront d’amour » de Raymond Lévesque, à capella. En temps de guerre, c’était très approprié.

Je les avais vus en répétition une semaine avant le spectacle, ils m’avaient emballée. Mardi, je n’ai pas été déçue une minute. Ils n’étaient pas bons, ils étaient magnifiques. Certains ont réalisé un rêve qu’ils caressaient secrètement depuis des années, celui de se produire sur une grande scène devant un public venu tout spécialement pour les applaudir.

Ils sont chanteurs, musiciens, auteurs, compositeurs, professionnels ou semi professionnels. Ils ont tous un talent fou et des voix à vous jeter par terre. Du talent à revendre pour les Normand Meilleur, Nathalie Lajeunesse, Dany Flanders, Loulou, Ginou Oriol, Marly Johnson, Sarah Cimon, Yves Létourneau, Brigitte Leblanc, France Lise Colletin.

Musiciens d’expérience, Aram et Jojo ont été extraordinaires et Roland Montreuil qui compte déjà 60 ans de carrière, a bien performé. La surprise? Les enfants de la chorale du Lycée Franco Américain, vraiment chouettes à voir, interprétant « Mille Colombes », vêtus comme des colombes pour ouvrir le spectacle. Cette idée des costumes est celle de Sylvain Frétigny qui, avec sa femme et l’aide de quelques amis, a dessiné, taillé et cousu tous les costumes. Un travail de titan!

Personnificateur de métier, Luc D’Arcy a bien sûr joué sur les deux tableaux pour animer cette soirée. Habillé en homme durant la première partie et en femme pour la deuxième, il a su dérider le public. Avec sa taille de guêpe et sa garde-robe, il fait l’envie de toutes.

Ils ont presque tous interprété des chansons populaires et en français. De Bécaud à Dubois en passant par Pagliaro, Plamondon, Jean-Jacques Goldman, Céline et Brel. Des voix chaudes et riches, des interprétations saisissantes, des artistes à la hauteur de la situation, des passionnés de musique.

Il n’y a pas eu de ratés. Tout s’est bien déroulé et le public a fort apprécié. Aucun commentaire négatif, tous ont adoré. Ces artistes sont notre orgueil, notre fierté. Est-il nécessaire d’ajouter qu’ils ont reçu une standing ovation?

Si vous avez manqué le show, Francophiles Sans Frontières vend des CD. 954.733.8237 ou 954.733.8131 E-mail : [email protected]

Bravo à tous, du très beau travail. Vous nous avez fait passer une belle soirée. Beaucoup de travail derrière ce show, mais chaque sueur en valait la peine. Il faudra récidiver l’an prochain.

De quoi être extrêmement fiers d’être Francophiles Sans Frontières. « Différents rythmes, une seule mélodie, la francophonie » était présenté le mardi 18 mars.

En route pour le gala le samedi 29 mars à la Salle Fleur de Lys de l’hôtel Fontainbleau de Miami Beach.

Maxi Quiz Floride
Un must à votre agenda Showbiz

SHARE
Previous articleEvénements annulés – Viré de son job – Dans le couloir de la mort – Départ pour l’Irak – Le cas Lionel Tate aux Nations Unies
Next articleUn Success Story incroyable
Michèle Sénécale
Journaliste depuis près de 50 ans, Michèle Sénécal a fait ses classes avec des grands du monde de l’édition de l’époque comme Yves Michaud, Jean-Charles Harvey, Edward Rémy, André Robert. Travaillante acharnée, elle a touché à tout dans le métier. Des affaires sociales au milieu du show-business, elle a toujours roulé sa bosse. Durant son parcours, elle a dirigé des publications chez Québecor, collaboré au Journal de Montréal et compte à son actif, quelque 250 histoires d’amour pour les magazines Québecor de l’époque. En semi retraite, elle rédige la chronique Showbiz dans Planète Québec depuis les débuts du magazine et, avec Yvonne Courage, elle a fondé Destination Soleil, un cyber magazine sur la Floride en novembre1999.