Home Flash floride Susan Sarandon boycottée – Un crabe dans la tête – Evénements annulés...

Susan Sarandon boycottée – Un crabe dans la tête – Evénements annulés – Viré – Couloir de la mort –

647
0
SHARE

Susan Sarandon boycottée
Parce qu’elle est contre la guerre et le dit ouvertement, l’actrice Susan Sarandon doit annuler sa participation à un événement caritatif à 75$ le couvert qui aura lieu à Tampa le 11 avril.

L’actrice de 56 ans, récipiendaire d’un Oscar devait prononcer une conférence sur le bénévolat, mais suite à de nombreuses plaintes sur sa présence au United Way of Tampa Bay, on lui a demandé de rester chez elle. Sa participation était pourtant confirmée depuis plus de six mois.

Actuellement en vacances au Mexique, madame Sarandon n’a fait aucun commentaire. Depuis quelques jours, tout ce qui est anti guerre, anti Bush est devenu anti américain…

Sarandon a joué dans plusieurs films dont Thelma et Louise Dead Man Walking et Stepmom. Elle n’a jamais caché son mépris pour le parti Républicain.

Un crabe dans la tête
Les Enfants du Cinéma Français en collaboration avec le Bureau du Québec à Miami présentent, le dimanche 6 avril à 10H30, UN CRABE DANS LA TÊTE, une comédie sentimentale primée, dirigée par André Turpin et mettant en vedette David La Haye, Isabelle Blais, Emmanuel Bilodeau.

En français sous-titré en anglais. M. Michel Coulombe, un des experts les plus reconnus au Québec, sera à Miami pour commenter le film et l’évolution du cinéma québécois après la projection du film.

Sunrise Cinemas Intracoastal Mall, 3701 NE 163rd St.
North Miami Beach, Fl 33160, Tél. : (305) 949-0064

Coût : 8 $ incluant café et croissants avant la projection. A noter que le film n’a que de très bonne critiques.

Festivals et récompenses : Film d’ouverture – Perspective Canada Toronto International Film Festival 2001 Festival Int’l du nouveau Cinéma et des nouveaux Médias de Montréal. Meilleur Film – Meilleur réalisateur Sundance Film Festival – Meilleur scénario Bangkok Film Festival – Meilleure direction photo Meilleure musique – Meilleur montage- Meilleur acteur de soutien – Prix Jutra

Des événements annulés
Les effets négatifs de la guerre se font sentir partout aux Etats-Unis. Plusieurs artistes de calibre international ne viendront pas présenter leur show et partout, à New York, Los Angeles et Miami, les annulations arrivent à la douzaine.

Plusieurs artistes ou membres de leur entourage n’arrivent tout simplement pas à obtenir les visas nécessaires pour travailler. Ils avaient négligé les demandes et voilà qu’ils se voient refuser les permis. Or, il était déjà difficile d’obtenir un visa de travail depuis le 11 septembre, la déclaration de guerre ne facilite le travail de personne.

Dans le passé, les artistes ont souvent travaillé avec un visa de touriste…mais avec les nouvelles lois, ce n’est plus possible.

A Miami, on s’attend à plusieurs cancellations de spectacles et d’événements dans les semaines à suivre.

Beaucoup d’argent en jeu.

Viré de son job
Son fils étant un présume terroriste activement recherché par le FBI, le père, Gulshair El’Shukri-Jumah a perdu son emploi à la mosquée où il travaillait comme chef religieux depuis des années à Miramar. Son fils, c’est Adnan El’Shukri-Jumah, 27 ans, vu la dernière fois à Miramar et Fort Lauderdale.

A la mosquée, on a expliqué qu’on ne soupçonnait nullement le père de quelque acte terroriste qui soit, mais on ne veut pas de problèmes. Gulshair El’Shukri-Jumah est missionnaire depuis plus de 20 ans.

Dans le couloir de la mort
A la fin d’un long procès, Michael Dwayne Seibert 35 ans, a reçu sa sentence suite au meurtre de Karolay Adrianza, 18 ans, une étudiante de Southridge High School survenu le 17 mars 1998.

Le soir du meurtre, Seibert et Adrianza avaient bu et fait de la cocaïne dans l’appartement de Siebert situé à South Beach. Le couple se connaissait depuis longtemps mais ne sortait pas ensemble. Quand la chicane a éclaté, l’accusé a sauté à la gorge de sa victime pour l’étrangler à mains nues. Puis, ne sachant pas trop quoi faire du corps, l’a découpé en petits morceaux dans le bain, et l’a jeté dans les toilettes de son appartement, morceau par morceau en tirant souvent sur la chasse d’eau. De son propre aveu, l’opération découpage a duré plusieurs heures.

Par la suite, il a nettoyé la baignoire et est sorti prendre un verre avec les amis. Comme si rien n’était arrivé.

Son avocat a bien tenté de le sauver en déclarant que son client était mentalement dérangé, n’ayant aucun antécédent et, que le soir du crime, il n’avait pas toute sa tête, mais le juge n’a rien voulu savoir.

Selon le juge, Seibert n’était pas assez intoxiqué pour ne pas savoir ce qu’il faisait et surtout, il avait agi de sang froid…Seibert a pris le couloir de la mort.

Les parents de la victime se disent soulagés et heureux que justice soit faite.

Un autre départ
Dans Dade-Miami, plusieurs soldats ont fait leurs adieux à leur famille lundi avant de monter à bord d’un autobus les conduisant en Georgie d’où ils partiront ensuite pour l’Irak.

Leur mission risque d’être longue. On leur a fait savoir qu’ils pourraient être éloignés de leur famille pour une période de 13 mois.

Personne ne part de gaieté de cœur. Au terminus, il y avait des larmes et des sanglots de la part des hommes, des femmes et des enfants.

Pour adoucir la douleur, la Croix Rouge a donné des ours en peluche aux enfants…

Le cas Lionel Tate aux Nations Unies
Lionel Tate maintenant âgé de 16 ans, verra sa cause portée devant la commission des Droits de la personne aux Nations Unies.

En 1999, Lionel, 12 ans, a tué sa petite voisine Tiffany Eunick, 6 ans, alors que cette dernière était chez lui et que la mère faisait une sieste. A l’époque, Lionel avait déclaré vouloir faire comme les lutteurs professionnels et ne pensait jamais qu’il était en train de tuer Tiffany qui était son amie et avec qui il jouait tous les jours.

Etait-il vraiment conscient de tout ce qui se passait ? Il n’a jamais été considéré comme un ado violent ?

Tate a été jugé comme un adulte et, à 14 ans, a reçu la plus grosse sentence jamais prononcée à l’égard d’un adolescent. La prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle. Depuis, Tate est dans un centre pour adolescents dans le nord de la Floride mais ne reçoit pas vraiment les soins adéquats. Il a besoin d’aide. Il a perdu une cinquantaine de livres, il ne dort pas, il est complètement désorienté.

A 18 ans, il sera transféré dans une prison pour adultes.

La sentence était vraiment sévère. Trop sévère selon plusieurs, alors que d’autres diront qu’il n’a eu que ce qu’il méritait.

Tout dernièrement, la mère de Lionel et celle de Tiffany, deux grandes amies dans la vie, ont été reçues à Rome par le pape et sont revenues avec la bénédiction papale.

Maxi Quiz Floride.
SHOWBIZ