Home La Voix de la Floride Le président d’Haïti Jovenel Moïse assassiné

Le président d’Haïti Jovenel Moïse assassiné

342
0
SHARE

Dernière nouvelle :

La première dame haïtienne Martine Moïse, a été transportée par avion vers le sud de la Floride mercredi après-midi pour recevoir des soins pour des blessures par balle subies lors de l’attaque au domicile du couple.

Le Miami Herald a rapporté que Martine Moïse, 47 ans, avait atterri à Miami dans l’après-midi et avait été transportée au Ryder Trauma Center de Jackson Health System.

Bocchit Edmond, l’ambassadeur d’Haïti aux États-Unis, a déclaré que la première dame était dans un état stable mais critique, selon l’Associated Press.

Le gouvernement haïtien a annoncé mardi soir que la police avait arrêté les « présumés assassins » du président, tué à son domicile par un commando en pleine nuit.

L’information a été communiqué par le secrétaire d’État à la Communication d’Haïti, Frantz Exantus.

Des précisions sur la nouvelle rapportée plus tôt : quatre « mercenaires » impliqués dans l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse ont été tués et deux autres ont été arrêtés, a annoncé mercredi soir le directeur général de la police nationale d’Haïti, Léon Charles. « Quatre mercenaires ont été tués, deux ont été interceptés sous notre contrôle. Trois policiers qui avaient été pris en otage ont été récupérés », a-t-il affirmé à la télévision.

La mort du chef d’État haïtien, en début de journée, a plongé le pays dans une grande incertitude.

La nouvelle de son assassinat par des assaillants armés avait d’abord été confirmée sur les réseaux sociaux par le premier ministre par intérim Claude Joseph, qui s’est ensuite adressé aux Haïtiens plus tard dans la matinée.

Évoquant un acte odieux, inhumain et barbare, M. Joseph a imputé l’exécution du président de 53 ans à un groupe d’étrangers qui parlaient l’anglais et l’espagnol. Il n’a évoqué aucune arrestation.

La femme du président, Martine Moïse, a été blessée dans l’attaque et est hospitalisée, les enfants du président sont en sécurité.

L’ambassadeur haïtien aux États-Unis, Bocchit Edmond, avait indiqué que Martine Moïse serait évacuée à Miami pour y recevoir des soins. Elle est dans un état stable, mais grave, a-t-il déclaré au cours d’une vidéoconférence.

L’avion transportant la femme de 47 ans s’est posé à Miami en fin d’après-midi, d’après ce qu’a rapporté le Miami Herald. La première dame haïtienne serait au centre de traumatologie Ryder. Le quotidien floridien n’était cependant pas en mesure de donner des précisions sur son état.

Bocchit Edmond a par ailleurs affirmé que cet acte d’une extrême violence était minutieusement planifié.

C’était une attaque bien orchestrée et ce sont des professionnels. Nous avons une vidéo, et nous pensons qu’il s’agit de mercenaires. Une citation de : Bocchit Edmond, ambassadeur d’Haïti aux États-Unis.

Selon le diplomate, des images de vidéosurveillance ont montré que les assaillants se sont fait passer pour des agents de l’Administration américaine de lutte antidrogue (DEA) pour commettre leur meurtre.

M. Joseph a assuré lors de son discours à la nation que cette mort ne resterait pas impunie. Il a promis que les assassins de Jovenel Moïse paieraient pour ce qu’ils ont fait devant la justice.

Ce sont la démocratie et la République qui doivent gagner. Les forces obscures vont perdre, a-t-il martelé dans son discours en créole.

Le premier ministre a néanmoins affirmé que la situation sécuritaire est sous contrôle, et que la police et l’armée assurent le maintien de l’ordre.

Tous les aéroports, tous les moyens de communication, de transport, sont à l’arrêt. Tout le monde en est un peu à se demander ce qui va se passer. Mais on ne s’attend pas, en tout cas à court terme, à de grandes révoltes.
Une citation de : Étienne Côté-Paluck, collaborateur de Radio-Canada en Haïti

L’assassinat de Jovenel Moïse plonge le pays plus loin encore dans l’instabilité. Jovenel Moïse avait nommé Ariel Henry à titre de nouveau premier ministre lundi, mais celui-ci n’était pas encore entré en fonction.

Un meurtre condamné partout sur la planète

Réagissant à la nouvelle, la République dominicaine a ordonné mercredi la fermeture immédiate de la frontière de 380 kilomètres qui la sépare Haïti sur l’île d’Hispaniola, selon une porte-parole du ministère de la Défense.

Ce crime est une attaque contre l’ordre démocratique d’Haïti et de la région, a réagi le président Luis Abinader sur Twitter.

Selon le journal Listin Diario, le président Abinader a convoqué les officiers supérieurs de l’armée pour un cabinet de sécurité afin d’évaluer la situation.

Ailleurs sur la planète, l’assassinat du président Moïse a été unanimement condamné.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada, « Je condamne fermement l’effroyable assassinat du président Moïse perpétré ce matin. Le Canada est prêt à soutenir la population d’Haïti et lui offre toute l’aide dont elle pourrait avoir besoin ». La suite…

Joe Biden a condamné mercredi le « terrible assassinat » du président haïtien Jovenel Moïse, qualifié de « très inquiétant », tout en promettant l’aide de Washington. Les précisions de Sonia Dridi, correspondante France 24 à Washington.

SHARE
Previous articleJacques Brion: Un Grand Homme nous a quitté.
Next articleElsa, premier ouragan de la saison rétrogradé en tempête tropicale
Notre mission : Vous faire connaitre ! Destination Soleil imbattable Toujours No 1 en Floride +de 7millions de hits du 1er au 30 mai 2018 300 610 visiteurs uniques 1 220 570 pages lues Notre objectif : Accompagner notre clientèle sur le chemin de la réussite, et de faire de leur satisfaction notre priorité ! Yvonne Courage USA : 561-372-2539 CAN: 514-400-1333 Maison de la Floride Rep. Autorisé de PLANÈTE QUÉBEC Contactez-nous: [email protected]