Home Flash floride Bouffe et douanes Tagliatelle Vos médicaments 182 jours en tout

Bouffe et douanes Tagliatelle Vos médicaments 182 jours en tout

0







Bouffe et douanes
Dans le but de vous guider dans la préparation de vos voyages, voici quelques informations pratiques concernant les aliments qui sont admissibles à la douane frontalière des États-Unis.

La nourriture du Canada, incluant la nourriture pour animaux et les produits frais (congelés ou réfrigérés), cuits, en conserve ou les aliments transformés contenant du bœuf, veau, bison ou cervidé sont maintenant permis du Canada dans les bagages des passagers. Les produits contenant du mouton, agneau ou chèvre sont interdits.
Les voyageurs doivent présenter une preuve d’origine du bœuf, porc, volaille, viande de cervidé et nourriture pour animaux afin d’autoriser leur passage à la douane américaine. Des exemples de preuve d’origine : facture de l’épicerie où le produit est acheté, étiquette du produit qui indique la province où le produit a été emballé.

Les aliments suivants sont généralement admis s’ils ne sont pas ouverts et s’ils sont dans leur emballage commercial :
Produits de boulangerie
La plupart des fromages
Fruits séchés
Produits en conserve
Condiment
Vinaigre
Huile
Épices emballées
Miel
Sirop d’érable
Café
Poisson
Thé
Aliments pour bébé
Noix (sans écailles)
Bonbons et chocolat

Parce que le riz peut être porteur d’insectes, il est préférable de ne pas en apporter aux États-Unis. Tous produits dans un emballage qui paraît contaminé ou risqué peuvent être refusés à la douane.

Les fruits et légumes cultivés au Canada pendant la saison de mai à octobre sont généralement admissibles à la douane américaine s’ils sont identifiés comme étant des produits du Canada.

Pour vous guider, vous pouvez visiter le lien suivant :
Tous les fruits et légumes doivent obligatoirement être déclarés lorsque vous traversez la douane et ils doivent être présenté à l’officier.

Tagliatelle aux zuchinis

125 ml (½ tasse) d’huile d’olive
3 gousses d’ail coupées en deux
1 oignon frais haché finement
Sauge séchée (au goût)
Piment d’Espelette ou flocons de piments séchés
5 à 6 zucchinis (courgettes), petits ou moyens, coupés en demi-lunes épaisses
250 ml (1 tasse) de vin blanc
4 tomates italiennes coupées en dés
Basilic frais haché (au goût)
sel (au goût)
500 g (1 lb) de tagliatelles fraîches ou séchées

Faire chauffer une poêle à frire à feu moyen, ajouter l’huile et l’ail, et faire dorer légèrement. Ajouter les oignons, la sauge et le piment, et faire revenir quelques minutes. Ajouter les zucchinis et faire cuire de 5 à 6 minutes. Déglacer au vin blanc et laisser réduire de moitié. Ajouter les tomates et le basilic. Assaisonner au goût de sel et laisser cuire encore quelques minutes. Les zucchinis doivent rester croquants.

Faire cuire les tagliatelles dans de l’eau bouillante salée jusqu’à ce qu’elles soient al dente, les égoutter, puis les verser sur le mélange de zucchinis. Bien enrober les pâtes et les servir avec du parmesan et du pain grillé.
Recette de Pierre Curzi.

Vos médicaments
Si vous prenez des médicaments, emportez-en plus qu’il ne vous en faut, au cas où vous resteriez absent plus longtemps que prévu. Emportez également un double de votre ordonnance, indiquant la dénomination commune et le nom commercial de vos médicaments, qui vous servira en cas de perte ou de vol. De même, si vous portez des lunettes ou des lentilles de contact, emportez votre ordonnance afin de pouvoir les remplacer facilement en cas de besoin.

N’essayez pas de gagner de la place dans vos bagages en mettant tous vos médicaments dans la même boîte. Pour éviter tout problème aux douanes, laissez-les dans leur emballage d’origine étiqueté. Les douaniers en seront que plus heureux et vous aussi.

Certains médicaments en vente libre au Canada sont interdits dans d’autres pays ou ne se vendent que sur ordonnance. Renseignez-vous pour savoir si la vente des médicaments que vous prenez est autorisée dans le pays où vous allez. Avant de vous rendre dans certains pays, il est également conseillé d’obtenir une note de votre médecin précisant les raisons médicales de votre ordonnance et la dose prescrite.

Si vous utilisez des seringues pour une maladie telle le diabète, il est important d’en emporter une quantité suffisante. Il vous faut également un certificat médical attestant que ces seringues sont destinées à un usage médical.

Source: Gouvernement du Canada

182 jours en tout
Quand vous demandez à quelqu’un combien de temps il peut séjourner aux États-Unis chaque année, plusieurs vous diront : 183 jours. Dans un sens c’est vrai, parce que la loi vous permet de rester aussi longtemps comme une personne non résidente. Mais en réalité, ceci induit plusieurs personnes en erreur. Premièrement, pensez à 182 jours, et non 183. À 183 jours de présence en sol américain chaque année, VOUS DEVEZ REMPLIR VOTRE DÉCLARATION D’IMPÔT aux États-Unis ainsi que dans votre pays de résidence. Deuxièmement, pensez 121 jours… si vous résidez aux États-Unis une moyenne de 121 jours par année ou plus, vous devez remplir le formulaire 8840 afin d’établir que vous avez plus de relations à un autre pays qu’aux États-UnisGénéralement, vous êtes traité comme étant présent aux États-Unis n’importe quel jour que vous êtes physiquement présent dans le pays n’importe quel temps de la journée (ce qui signifie que vous devez compter quelques heures d’une journée comme un jour complet). Cependant, vous ne comptez pas les jours suivant votre présence au États-Unis en raison du substantial presence test.

1. Jours que vous consacrez au travail aux États-Unis à partir d’une résidence au Canada ou au Mexique.
2. Jours que vous étiez aux États-Unis pour moins de 24 heures quand vous voyager entre deux endroits en dehors des États-Unis.
3. Jours que vous étiez temporairement aux États-Unis en tant que membre de l’équipage d’un vaisseau étranger engage en transport entre les États-Unis et un pays étranger ou une possession des États-Unis à moins que vous étiez engagés en commerce ou affaires un tel jour.
4. Jours que vous étiez incapable de quitter les États-Unis à cause d’une raison médicale ou un problème de santé qui est apparu pendant votre séjour aux États-Unis.
5. Jours où vous étiez un individu exempté. En général, un individu exempté est :
(a) un individu relié à un gouvernement étranger,
(b) un professeur ou stagiaire,
(c) un étudiant, ou
(d) un athlète professionnel qui compétitione lors des événements sportifs charitables.
Note. Si vous vous qualifiez à exclure des jours de présence aux États-Unis parce que vous êtes un individu exempté autre qu’un individu relié à un gouvernement étranger ou parce que vous avez une condition médicale ou un problème de santé, vous devez remplir formulaire 8843 (Statement for Exempt Individuals and Individuals With a Medical Condition).

Source : Gouvernement du Québec.



Previous article On fête Lyne chez Fabby’s
Next article Golf 39,99$
Notre mission : Vous faire connaitre ! Destination Soleil imbattable Toujours No 1 en Floride +de 7millions de hits du 1er au 30 mai 2018 300 610 visiteurs uniques 1 220 570 pages lues Notre objectif : Accompagner notre clientèle sur le chemin de la réussite, et de faire de leur satisfaction notre priorité ! Danila Courage (pour Yvonne Vigneau) 514-690-1505 Maison de la Floride Rep. Autorisé de PLANÈTE QUÉBEC Contactez-nous: [email protected]