Home Finances Les 20 ans de Desjardins Bank

Les 20 ans de Desjardins Bank

1212
0
SHARE


Le président de Desjardins Bank pose fièrement près de la photo du fondateur des caisses populaires, Alphonse Desjardins.
Les 20 ans de Desjardins Bank

Plus de clients et de services pour une croissance continue.

Le président de Desjardins Bank, Daniel Veilleux, s’enorgueillit d’afficher la performance de son institution qui fêtera ses 20 ans en 2012 en affichant un bilan plus que positif. Afin de souligner les 20 ans de la banque, Daniel Veilleux est à mettre la dernière touche à une série d’activités spéciales qui comprendront du golf, des réceptions particulières, des tirages de prix divers, la commandite de spectacles et autres événements-surprises. C’est au même emplacement qu’aujourd’hui que le siège principal de la banque, boulevard Hallandale a ouvert ses portes en 1992. « Les Québécois faisaient la file à la porte pour ouvrir des comptes. Desjardins était la première institution bancaire du Québec à s’installer en Floride », rappelle Daniel Veilleux. Les années ont passé et Desjardins Bank a ouvert des points de service à Pompano et Lauderhill pour mieux desservir sa clientèle. « Et le conseil d’administration aura à se pencher à nouveau, au cours de la prochaine année, sur la localisation du réseau de succursales », précise Daniel Veilleux.

C’est avec satisfaction que Daniel Veilleux constate l’évolution de la banque qu’il préside. « Aujourd’hui, Desjardins Bank, c’est au-delà de 13 000 comptes. Nous enregistrons pour 2011 un record en prêts hypothécaires avec 16 millions $ visant les particuliers et sept millions $ dans les édifices commerciaux. Au cours de la dernière année, nous avons connu une croissance de l’épargne de 30 millions $. L’effet combiné de la valeur du dollar canadien et des aubaines disponibles sur le marché immobilier attire beaucoup de Québécois et entraîne beaucoup de transfert de fonds qui ont atteint 900 millions $, toutes entrées et sorties confondues. Enfin, notre actif qui se chiffrait à 165 millions $ à la fin de 2010, se chiffre maintenant à 180 millions $. » Le président de Desjardins Banque explique l’essor de son institution par la qualité et la variété des services offerts. « Nous offrons une carte débit américaine, une carte de crédit, la pré-qualification pour un prêt hypothécaire à partir du Québec et ainsi de suite. Nous traitons nos clients comme des membres, même ici en Floride, parce que pour la plupart d’entre eux ce sont des membres du Mouvement Desjardins », insiste Daniel Veilleux.

Texte : Yvan Sinotte
Carrefour Floride, édition nov 2011
Montage Yvonne Courage