Home Yvonne Courage L’iconique Annie Cordy, nous a quittés.

L’iconique Annie Cordy, nous a quittés.

426
0
SHARE

Ce vendredi 4 septembre, l’iconique Annie Cordy, nous a quittés. La chanteuse a été retrouvée sans vie à son domicile de Vallauris, près de Cannes, par des pompiers appelés sur les lieux. Une douloureuse annonce faite par sa nièce Michèle Lebon à l’Agence France-Presse. « Elle a fait un malaise vers 18h. Les pompiers sont arrivés très vite, ont tout tenté pour la ranimer. Elle est partie en quelques minutes », avait-elle confié.

Tout au long de sa carrière, Léonie Cooreman, de son vrai nom, n’a cessé de marquer les esprits avec ses nombreuses facéties et sa bonne humeur constante. Alors dès l’annonce de sa mort, de nombreuses personnalités ont tenu à honorer sa personnalité hors-normes, à l’instar de Jean-Pierre Foucault, Line Renaud, Françoise Laborde et bien d’autres. De son côté, Dave a vanté les qualités de celle qui a été son amie pendant si longtemps, et avec qui il a tant partagé à ses débuts : « Annie je la considère, je pèse mes mots, comme une amie. Et donc, quand on perd une amie, on est défait. Et je suis défait » a confié le chanteur sur BFM TV, bouleversé d’apprendre cette terrible nouvelle.

Annie Cordy aimait particulièrement sa propriété nichée sur les hauteurs de Cannes, une maison acquise en 1974 par son mari François-Henri Bruno. Cette maison était située plus particulièrement chemin du Séminaire Saint-Paul entre la commune de Vallauris et celle de Cannes, comme annoncé par Nice Matin.  Celle qui n’aura jamais eu d’enfant bien que longtemps en couple avec François-Henri Bruno y vivait avec sa nièce et fidèle collaboratrice Michèle, qu’elle surnommait « Mimi ». D’ailleurs, elle s’était investie dans la ville au sein de laquelle elle possède une maison depuis plus d’un demi-siècle.

« La joie avant le masque »

L’annonce de la mort d’Annie Cordy n’a pas manqué de bouleverser Frédéric Mitterrand, l’ancien ministre de la Culture. Au micro de CNews, ce samedi 5 septembre, il a salué la mémoire de l’infatigable Belge, interprète inoubliable de « Tata Yoyo » et de « Cho Ka Ka O ». « Annie Cordy, c’était la joie avant le masque », a-t-il confié, avant d’évoquer la gaieté et la générosité de l’artiste.

Des obsèques ouvertes au public

Inconsolables, les fans et les proches d’Annie Cordy pourront lui faire un dernier adieu lors de ses obsèques, qui se dérouleront samedi 12 septembre, au cimetière Abadie de Cannes, comme l’a annoncé sa nièce à l’AFP. « Selon les possibilités de distanciation, une cérémonie sera organisée avant l’inhumation », a rapporté le journaliste Jean-François Guyot sur son compte Twitter, avant de préciser qu’il n’y aurait pas de célébration religieuse. Les fidèles admirateurs et admiratrices de la défunte artiste belge seront les bienvenus. « Annie aimait le public. Elle appartient au public. Nous allons essayer de permettre à ceux qui le souhaitent de lui rendre hommage », a confié Michèle Lebon.

SHARE
Previous articleCLSC
Next articleLes golfeurs – L’avocat
Destination-Soleil
Notre mission : Vous faire connaitre ! Destination Soleil imbattable Toujours No 1 en Floride +de 7millions de hits du 1er au 30 mai 2018 300 610 visiteurs uniques 1 220 570 pages lues Notre objectif : Accompagner notre clientèle sur le chemin de la réussite, et de faire de leur satisfaction notre priorité ! Yvonne Courage USA : 561-372-2539 CAN: 514-400-1333 Maison de la Floride Rep. Autorisé de PLANÈTE QUÉBEC Contactez-nous: [email protected]