L’échangisme

L’échangisme

11
PARTAGER SUR


Attention !
C’est la dernière semaine pour nous faire parvenir vos blagues dans le cadre de notre concours.
Lâchez pas!
Le décompte commence!

Gagnez une méga bouteille de bière La Fin du Monde, 3 litres !
Pour participer, il suffit de nous envoyer une blague.
Si nous la publions, ça vous donne une chance de participer au concours. Autant de blagues publiées, autant de chances!
Le concours commence le 1er novembre et se termine le 30 novembre.
À bas la déprime !
* Pour le Canada seulement. À cause du poids COLOSSAL de la bouteille, nous ne pouvons livrer qu’au Canada seulement.

Voici la COLOSSALE BOUTEILLE !

Comment il faut batailler ferme pour ouvrir cette
FIN DU MONDE…
Mais oui, mais oui, on s’amusait ferme !
http://unibroue.com/produits/fin.cfm

L’échangisme
– J’avais été invité avec ma femme chez des amis, raconte un homme. Ils nous ont fait boire de l’alcool pendant toute la soirée puis ils ont proposé que tous les couples présents procèdent à un échange d’épouses. C’est une chose que je ne referai jamais.
– L’échange des épouses ?
– Non. De trop boire avant. J’étais tellement ivre que je n’ai pas réalisé qu’on m’avait refilé ma femme.

Le Paradis ?
Une milliardaire meurt et arrive à la porte du Paradis.
Elle est accueillie par Saint-Pierre :
– Ah oui ! C’est vous qui aviez un château de 30 chambres, 15 salles de bains, 10 cabinets de toilette…
– Oui, c’est bien moi.
– Et vous aviez également trois Rolls-Royce, une Ferrari rouge, cinq BMW, dont deux décapotables… C’est bien ça ?
– Oui, Saint Pierre, c’est exact.
– Et puis vous aviez aussi un chalet à Megève, une villa à Saint-Tropez avec deux piscines, trois courts de tennis.
La milliardaire commence à être très agacée:
– Oui, c’est bien moi, et alors ? Je devrais être en enfer pour ça?
– Non, non… Rassurez-vous ma chère, entrez ! Mais je ne sais pas si ça va vous plaire.

Un envoi de Guy Bordeleau

La partie de pêche
Deux amis de longue date, Pierre et Roger, sont à la pêche. Ils sont assis à chaque extrémité de la chaloupe. Après une heure, Pierre a déjà pris huit truites. Roger, aucune prise. À chaque lancer, ça mord à tout coup pour Pierre alors que Roger commence à en avoir marre.
Roger regarde le leurre de Pierre, change le sien pour avoir le même.
Ils changent même de bout de chaloupe, puis de place sur le lac.
Rien n’y fait, alors que pour Pierre, tout continue à bien aller.
Roger se décide à demander à Pierre :
– Dis donc, c’est quoi ta technique ? Ça fait deux heures et demi qu’on pêche et toi tu n’arrêtes pas d’en sortir, alors que moi, je n’ai même pas eu une morsure.
Pierre répond :
– E Ê EC R Ô !
– Je ne comprends rien de ce que tu dis.
Pierre répète plus lentement
– E… Ê… EC… R… Ô… !
– Articule. Ça veut dire quoi E Ê EC R Ô ?
Pierre porte sa main à sa bouche, y crache quelque chose, puis dit :
– JE PÊCHE AVEC DES VERS CHAUDS.

Un envoi de Rodrigue Roy

Guili, Guili…
C’est un gars qui chatouille le nombril de sa copine. En disant « guili guili  » avec une petite voix mignonne pour la faire rire.
Au bout d’un quart d’heure, la fille lui dit en soupirant : « Plus bas chéri, plus bas. »
Et le gars prends alors une grosse voix grave et dit :
« Guili Guili… »

Un envoi de Patrick Remer

La certitude
– Les hommes intelligents sont éternellement dans le doute, déclare un prof de philo. Il y a que les idiots qui sont toujours surs de tout.

Un étudiant lui demande alors :
– En êtes vous certain?
– Absolument!

Un envoi de Mimi

L’échangisme II
Un mari dis à sa femme :
– Chérie, qu’en dis-tu si ce soir on changeait de position… Ok ?
– Oh oui mon amour, ce serait merveilleux… C’est toi qui fais la vaisselle, et je vais m’écraser devant la télé !!!!

Un envoi de Caro :=)

Le nouveau
Un homme vient de se faire engager dans un entrepôt de Toronto. À sa première journée de travail, un Québécois s’approche de lui et lui et dit :
– Hé, veux-tu que te montre comment avoir une journée de congé?
Le gars était à l’écoute de ses suggestions.
Le Québécois pousse une échelle contre le mur, monte et s’accroche à une poutre au milieu de l’entrepôt jusqu’à ce que le contremaître passe par là.

Le contremaître voit le Québécois en haut de la poutre, et lui demande ce qu’il fait pendu au milieu de l’entrepôt comme ça?
Il répond :
– Si vous avez besoin de moi, je suis une lumière.
Le contremaître se gratte la tête et lui crie :
– Descend de là espèce de sans dessein, vas te reposer et reviens demain matin.

Le Québécois descend de sa poutre et s’en va chez lui. L’autre gars qui observait la scène décide de le suive.
– Hé ! Lui cria alors le contremaître, où est-ce que tu t’en va le nouveau?
Si la lumière s’en va, moi j’travaille pas dans le noir!

Un envoi de Luc Tessier



PARTAGER SUR
Article précédentCastle (lite)
Prochain articleGolf Courses Jigsaw
Destination-Soleil
Notre mission : Vous faire connaitre ! Destination Soleil imbattable Toujours No 1 en Floride 1551255 hits du 1er au 30 mars 2017 90 610 visiteurs uniques 519 893 pages lues Notre objectif : Accompagner notre clientèle sur le chemin de la réussite, et de faire de leur satisfaction notre priorité ! Yvonne Courage USA : 561-372-2539 CAN: 514-400-1333 Maison de la Floride Rep. Autorisé de PLANÈTE QUÉBEC Contactez-nous: passionfloride@gmail.com