Home La blague du jour Las Vegas et le Casino de Montréal

Las Vegas et le Casino de Montréal

108
0
SHARE

Albert et Nicole s’envolent pour Las Vegas. Un voyage d’une semaine. Ils descendent dans un de ces spectaculaires hôtels-casinos. Pendant qu’ils attendent pour aller voir un spectacle, une jeune fille, un véritable pétard, s’approche d’Albert et commence à lui parler. Il la repousse d’un geste sec.
– Voyons Albert, pourquoi agir ainsi, elle est sympathique cette petite.
– C’est une prostituée.
– Hein. Je ne te crois pas. C’est ton imagination. Elles ne veulent pas des types comme toi, mais des jeunes. Tu fantasme. Ça te monte à la tête.
– Je te dis.

Le spectacle terminé, Albert aperçoit la fille à nouveau.
– Nicole, tu veux que je te prouve que c’est une prostituée.
– Oui, parce que je ne te crois pas.
– OK, on monte à la chambre, elle m’a glissé une carte avec son numéro de teléphone cellulaire… Dans l’ascenceur, Albert annonce son plan.
– Je l’invite à la chambre et tu te caches dans la garde-robe. Laisse la porte ouverte, un tout petit peu, pour que tu puisses voir et entendre.
– Tu ne va pas…
– Non. Non. Fais ce que je te dis.
Nicole se glisse dans la garde-robe. Il téléphone à la fille et l’invite à la chambre. On cogne à la porte. C’est la fille.
– Alors mon trésor, tu as changé d’idée. Tu ne le regretteras pas. Ta femme n’est pas là? Tu sais, si tu veux partager, c’est 50 $ de plus.
– Non, elle est partie faire des achats. Bon, c’est combien?
– 125 $ pour le service de base plus 50 $ pour chaque extra.
– Minute! C’est bien cher! Je ne voulais pas payer plus de 25 $
– Désolé mon pit, mais c’est comme ça. Et puis je n’aime pas me déplacer pour rien. Dans le fond, t’es juste un tata.

Elle claque la porte.
– Tu vois, Nicole, je te l’avais dit. C’est une prostituée.
– Ben oui, je n’en reviens pas. Elle est si belle et si jeune.

Le lendemain, alors qu’Albert et Nicole sont assis à une table de jeu, la fille s’approche et donne une petite tape sur l’épaule d’Albert.
– Salut le tata! Tu vois qu’on n’a pas grand chose pour 25$.

La sortie du casino
Le gars a tout perdu au Casino. Il est 3 heures du matin. Il monte dans un taxi…
– On va où?
– À Brossard.
– C’est 20 $, et il faut payer immédiatement.
– Écoutez, je n’ai plus d’argent mais je vous paierai en arrivant à la maison.
– Pas question. Débarquez.

Humilié, désemparé, le gars se rend chez lui à pied, en traversant le pont Jacques-Cartier.

Trois semaines plus tard, il sort du casino avec plusieurs milliers de dollars de gains dans ses poches. Dans la file, il reconnaît le chauffeur. Il est au troisième rang. Il approche de la première voiture …
– C’est combien pour Brossard?
– 20 $ mais il faut payer immédiatement.
– OK, si je te donne 50 $ de plus, est-ce que je peux avoir une fellation?
– Pas question. Allez fous le camp.
Notre homme s’approche de la deuxième voiture.
– C’est combien pour Brossard?
– 20 $ mais il faut payer immédiatement.
– OK, si je te donne 50 $ de plus, est-ce que je peux avoir une fellation?
– Non mais t’es malade. Vicieux!
– Bon. Bon. OK. OK. Faut pas se fâcher. Y a rien là…
Notre homme s’approche de la troisième voiture…
– C’est combien pour Brossard?
– 20 $ mais il faut payer immédiatement.
– Parfait. Je te donne 50 $ en prime si, en passant devant les deux premiers, tu leur fais un beau bye bye en souriant…

Mao