Home La blague du jour En attendant la chasse !

En attendant la chasse !

0

Un Canadien, grand amateur de chasse, décide un jour d’aller chasser le grizzly dans les montagnes.
Il arrive dans une petite ville au pied de ces montagnes et, dans un armurerie, achète le fusil « Spécial Grizzly », une arme de très gros calibre. Il part ensuite à la recherche de la bête tant convoitée et, après plusieurs jours de traque, débusque un énorme grizzly.

Il vise et fait feu. Mais rien ne se passe, l’ours est toujours vivant.
– Dis donc, c’est toi qui m’a tiré dessus comme ça ? dit la bête.
– Euh… Ben oui… dit le chasseur.
– Je vais t’apprendre à vouloir me faire la peau !

Sur ce, il s’approche du chasseur, lui arrache son pantalon… et lui fait subir les derniers outrages !
Dépité, gravement meurtri, le chasseur retourne à l’armurerie de la ville et y achète une mitrailleuse. Il repart alors dans la montagne, retrouve le même grizzly, vise et tire !
Même résultat : l’ours, intact, s’approche de lui, lui arrache son pantalon et hop, re-sauvagement !

En rage, le chasseur retourne une nouvelle fois à la ville et achète cette fois … un bazooka qu’il trimbale tant bien que mal avec ses béquiles !
Repartant à la traque, il retrouve la bête et lui décoche un énorme obus !

Aucun résultat !

L’ours s’approche alors de lui et lui dit :
– Dis donc, tu ne serais pas un peu pédé, des fois ?

Mais vous êtes malade !
Le directeur de hôpital psychiatrique fait son tour hebdomadaire.
Soudain, il aperçoit un malade lavant son canari (brosse dure, savonnette, etc).
– Mais, tu vas le faire mourir ! lui dit-il.
– Non, non, monsieur, je ferai attention !
– Tant pis, je t’aurais prévenu !

Un quart d’heure plus tard le directeur repasse et vois son patient pleurer.
– Sniff, il est mort !
– Ah, mais ne t’avais-je pas prévenu de ne pas le laver ?
– Sniff, c’est pas quand je l’ai lavé, c’est quand je l’ai tordu !!!!