Accueil Flash floride Britney et Justin cambriolés en Floride – Fini les cellulaires au volant...

Britney et Justin cambriolés en Floride – Fini les cellulaires au volant – Faillite de Renaissance Cruises Line – Démolition du Beach Harbour – Le frère de Bin Laden vit à Orlando – Hollywood crie famine

279
0
PARTAGER

Britney Spears et Justin Timberlake étaient en vacances à Destin, une petite ville de pêcheurs en Floride près de Pensacola avec des amis en fin de semaine. Tout allait bien jusqu’à ce qu’ils se fassent cambrioler à la villa qu’ils avaient louée.

Pas un gros vol, 5000$ en caméras, vêtements, effets personnels. Les policiers du Okaloosa County ont mis la main au collet de Matthew James Daily 17 ans, Salvador Fernando Martinez 19 ans, Richad Dean Olivarez 19 ans et Marcus Ryan Cook 19 ans.

Fini les cellulaires au volant
Miami Dade County a réglementé. Fini les cellulaires au volant à moins d’en posséder un qui laisse les mains libres.

La loi est passée et l’amende sera de 500$ pour ceux qui la violeront. Le comté de Miami Dade est le premier à bannir l’usage des téléphones cellulaires en auto en Floride.

On peut s’attendre à ce que tout le monde suive.

Renaissance Cruise Lines en faillite
La Renaissance Cruise Line qui opérait à partir de Fort Lauderdale a pris tout le monde par surprise mardi dernier en cessant toutes opérations. Des dizaines de vacanciers qui se préparaient à effectuer une petite croisière à Tahiti et dans la mer des Caraïbes sont sur le carreau et espèrent être remboursés.

La compagnie s’est placée sous la loi des faillites en déclarant un déficit de 100 M$.

358 employés se retrouvent au chômage à Fort Lauderdale et 850 en tout et partout dans le monde.

Démolition du Beach Harbour
Selon nos informations, le Beach Harbour situé dans Sunny Isles tombera sous le pic des démolisseurs en décembre.

Tout le secteur de Sunny Isles ressemble à un vaste chantier de construction. Les tours à condos de 50 étages montent à une vitesse folle et les touristes sont de plus en plus rares.

Ce qui était un bon quartier pour les vacanciers québécois francophones, est devenu un vaste terrain de jeux pour millionnaires retraités. Ce quartier, autrefois bouillant d’activités, est devenu au fil des ans, un secteur tranquille, paisible, mort ou à moitié mort. Tous les petits motels sont démolis et ceux qui restent le seront dans peu de temps. Il n’y a plus rien pour les touristes, que des condos pour les riches.

Hollywood crie famine
Les commerçants de Hollywood attendent impatiemment les Canadiens et les Québécois en octobre pour redémarrer la business. Les commerçants de la plage surtout qui admettent de sérieuses difficultés depuis le début de septembre.

Interrogés sur les ondes de la télévision, plusieurs propriétaires de motels et de restaurants demeurent quand même optimistes.

Propriétaire de l’agence de voyages Galaxy Tours située sur Johnson près de l’océan à Hollywood, Jackie Lessard a déclaré que sa business tournait au ralenti. Jamais, dans toute l’existence de Galaxy, a-t-elle accusé une baisse aussi spectaculaire. « Le téléphone ne sonne pas, a-t-elle dit, je suis en affaires depuis 12 ans et c’est la première fois que je vois ça. »

Madame Lessard se dit convaincue que les vacanciers vont revenir dès le 15 octobre et que la vie reprendra son cours normal. L’année dernière, 719 000 Canadiens ont passé plusieurs semaines dans le sud de la Floride.

C’est avec joie que tous accueilleront les touristes en octobre. D’autant plus qu’il fait très beau et que les billets d’avion coûtent trois fois rien en début d’octobre.

Le frère de Ben Laden vit à Orlando
Depuis une vingtaine d’années, Khalil Bin Laden l’un des 20 frères d’Ousama Bin Laden vit dans la région d’Orlando, à quelques minutes de Disneyworld en Floride.

Khalil était venu en vacances, il n’est jamais reparti. Selon les voisins, Khalil est complètement différent de son frère et ne partage pas du tout ses idées politiques.

Roosevelt Woody, l’homme de confiance de la famille à Orlando a déclaré que Khalil était un bon boss mais que le jour où il a été engagé par la famille, on l’avait averti qu’il pourrait bien avoir le FBI à ses trousses un jour, mais, comme pour la plupart d’entre nous, le nom de Bin Lada ne voulait rien dire aux yeux de Woody avant le 11 septembre. Monsieur Woody n’est plus à l’emploi des Bin Laden depuis avril dernier.

Selon des sources, la famille Bin Laden contrôle un empire 5 milliards de US dollars en Arabie Saoudite et aux Etats-Unis.

Un must à votre agenda SHOWBIZ