Home Ayiti Ayiti Chéri À la mémoire de Sonia Pierre

À la mémoire de Sonia Pierre

0

La militante Sonia Pierre meurt d’une crise cardiaque


Virgilio Almanzar du Comité de défense des Droits Humains annonce la mort de Sonia Pierre.

La militante dominicaine d’origine haïtienne Sonia PIERRE EST MORTE dimanche en République dominicaine d’un infarctus du myocarde. Sonia avait 48 ans, elle était mère de trois enfants.

Elle est décédée dans les faubourgs de la municipalité de Villa Altagracia alors qu’on la transportait en toute urgence à l’hôpital suite a une crise cardiaque.

C’est en 2007 qu’on avait découvert ses problèmes cardiaques, alors qu’elle était à Washington pour recevoir le prix Robert Kennedy. Le Robert Kennedy Human rights Award pour lequel elle avait été choisie pour sa lutte constante en faveur des citoyens Haïtiens nés en République dominicaine pour qui elle réclamait la nationalité dominicaine.

En 2003, elle recevait un prix de Amnesty International.

Née en 1963 de parents haïtiens, dans un battey dominicain, parmi 650.000 compatriotes haïtiens vivant en République dominicaine, Sonia Pierre a consacré sa vie entière à défendre les droits des haïtiens vivant en République Dominicaine.

Elle était d’une famille de 12 enfants et a été élevée dans une véritable baraque, ce genre de logement occupés par les migrants haïtiens vivant en république dominicaine.

Elle avait tout juste 13 ans quand elle a été arrêtée et menacée de déportation parce qu’elle avait pris la tête d’une marche de coupeurs de canne d’origine haïtienne. Depuis ce moment Sonia Pierre n’a cessé de se battre pour assurer à ses compatriotes haïtiens la nationalité dominicaine et une éducation convenable.

Parmi les prix reçu signalons celui de Femme de Courage (2010) Prix octroyé par la Secrétaire d’Etat Hilary Clinton et Madame Michèle Obama.

Sonia dirigeait une organisation répondant au nom de MUDHA, Mouvement des Femmes dominicano haïtiennes. On estime à entre 500.000 et UN Million la quantité d’Haïtiens vivant en République dominicaine. Pour Sonia Pierre, une grande quantité d’entre eux sont victimes d’abus massifs, comme elle aimait à le dire. ‘Les Haïtiens souffrent de discrimination dès le jour de leur naissance’

La police dominicaine a arrêtée Sonia Pierre, en 1976, alors qu’elle dirigeait une marche pour réclamer un meilleur traitement pour les coupeurs de canne haïtiens. Elle a été enfermée en prison pendant une journée et même menacée de déportation en Haïti, le pays de sa mère. ‘Je pleurais, parce que je ne connaissais personne en Haïti’ se rappelle Sonia Pierre. Son combat incessant pour faire respecter les droits des Haïtiens l’avait transformé en une cible facile pour les conservateurs dominicains.

Sonia Pierre était en plein travail quand est survenu l’accident cardio vasculaire qui l’a emporté. Respectez les droits des immigrants, tel était le sens du combat mené toute sa vie.

La date de ses funérailles n’a pas encore été fixée.


Previous article La nouvelle pinup d’Hollywood
Next article Ybor City
Notre mission : Vous faire connaitre ! Destination Soleil imbattable Toujours No 1 en Floride +de 7millions de hits du 1er au 30 mai 2018 300 610 visiteurs uniques 1 220 570 pages lues Notre objectif : Accompagner notre clientèle sur le chemin de la réussite, et de faire de leur satisfaction notre priorité ! Danila Courage (pour Yvonne Vigneau) USA : 954-924-4772 CAN: 514-690-1505 Maison de la Floride Rep. Autorisé de PLANÈTE QUÉBEC Contactez-nous: [email protected]