Home Yvonne Courage Peut-être aurons-nous l’heure juste sur l’exactitude des décès dus au COVID-19

Peut-être aurons-nous l’heure juste sur l’exactitude des décès dus au COVID-19

245
0
SHARE

La Floride va enquêter sur tous les décès dus au COVID-19 après des questions sur «l’intégrité» des données.

La Floride, qui a signalé le décès de plus de 16 300 personnes du COVID-19, soulève maintenant des doutes sur l’exactitude des décès dus à une pandémie ces derniers mois.

Le département d’État de la Santé a annoncé mercredi que «les données sur les décès rapportées à l’État présentent systématiquement de la confusion et justifient un examen plus rigoureux». Il a retardé la publication de ses données quotidiennes sur les coronavirus sur les cas et les décès en raison de l’évolution de la situation.

Les responsables ont déclaré que sur 95 décès signalés à l’État mardi, 16 avaient « plus de deux mois de séparation entre le moment où les individus ont été testés positifs et sont décédés, et 11 des décès sont survenus il y a plus d’un mois ». Et dans cinq cas, il y avait un écart de trois mois entre le moment de l’infection et le décès.

Le comté de Palm Beach a signalé mardi 50 des décès dus au COVID-19, ce qui a brisé le record d’une journée de 27 décès signalés le 7 août. Dans un exemple, l’État dit qu’il vient d’apprendre la mort d’une femme du comté de 85 ans le 27 septembre; elle a reçu un diagnostic de COVID-19 le 8 juin.

De tels retards soulèvent des drapeaux rouges qui doivent être examinés, selon le chirurgien général de Floride Scott Rivkees.

«Pendant une pandémie, le public doit pouvoir s’appuyer sur des données de santé publique précises pour prendre des décisions éclairées», a déclaré Rivkees dans un communiqué. «Pour garantir l’exactitude des décès liés au COVID-19, le Département procédera à des examens supplémentaires de tous les décès.

Le département de la santé de la Floride a raté mercredi son objectif de publier de nouvelles données sur la pandémie de coronavirus à 11 heures du matin, ce qu’il vise à faire chaque jour.

Ces derniers jours, le bureau du gouverneur Ron DeSantis a évoqué la possibilité de réduire les rapports de données quotidiens.

Mercredi après-midi, le porte-parole de DeSantis, Fred Piccolo Jr., a écrit sur Twitter que les rapports réguliers continueraient.

« Il n’y aura pas d’élimination des données COVID-19 accessibles au public », a tweeté Piccolo. « Il n’est pas prévu de modifier la fréquence ou la profondeur des rapports à tout moment dans un proche avenir. »

Les responsables ont signalé pour la dernière fois 3662 nouveaux cas de COVID-19 mardi, soit plus du double du total de 1707 nouvelles infections de lundi.

Il s’agissait du deuxième total quotidien le plus élevé depuis la fin août, après que 4 044 nouveaux cas aient été enregistrés samedi, contribuant à une nouvelle vague de cas à travers le pays.

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, le département d’État de la Santé a signalé que 760389 personnes avaient été testées positives pour la maladie hautement contagieuse.

Les responsables ont également rapporté mardi que 86 autres personnes étaient décédées des complications du COVID-19. La plupart de ces décès sont survenus au cours des dernières semaines, mais n’ont été confirmés que la veille.

Mardi, 16 105 résidents et 203 non-résidents sont décédés des suites d’une maladie COVID-19, selon l’État.

À suivre sur Destination Soleil!

 

SHARE
Previous articleLe secret
Next articleLa dispute
Destination-Soleil
Notre mission : Vous faire connaitre ! Destination Soleil imbattable Toujours No 1 en Floride +de 7millions de hits du 1er au 30 mai 2018 300 610 visiteurs uniques 1 220 570 pages lues Notre objectif : Accompagner notre clientèle sur le chemin de la réussite, et de faire de leur satisfaction notre priorité ! Yvonne Courage USA : 561-372-2539 CAN: 514-400-1333 Maison de la Floride Rep. Autorisé de PLANÈTE QUÉBEC Contactez-nous: [email protected]