Home Voyages et agences de voyages Seatrade de Miami…Edition 2003

Seatrade de Miami…Edition 2003

807
0
SHARE

Texte et photos :
Patricia De Mervelce

Le Seatrade 2003 s’est tenu traditionnellement au Miami Convention Center du 3 au 6 Mars. Cette manifestation est une des plus importantes pour le marché de la croisière, elle va des chantiers navals pour la construction de nouveaux paquebots à la réalisation des ports et des terminaux avec une logistique appropriée pour les armateurs et leurs directeurs d’opérations. Ceux ci déterminent le positionnement de leurs navires d’après plusieurs critères, facilités d’accès, sécurité, logistique et intérêt touristique des régions. Cette manifestation permet aux différents prestataires de service de faire connaître leurs produits..

En dépit du contexte actuel, elle attire chaque année plus d’exposants et de visiteurs. Cette année Maison de la France, avec la
collaboration efficace d’Anne Couvez, directrice du bureau de Miami, a organisé la logistique du pavillon Français qui a regroupé les nombreux exposants (Alsthom-Chantiers de l’Atlantique, Ports de Marseille, Nice, Villefranche, Cannes, Le Havre, Cherbourg – Bordeaux, Air France, les Ports de Guadeloupe et Martinique etc..),et autres participants L’ouverture de ce Seatrade a été célébrée par un cocktail dinatoire offert par Maison de la France dans le prestigieux Club privé Bath à Miami Beach en présence de M. Jean René Garnier, Secrétaire Général de la Mer, M. Christophe Bouchard, Consul Général de France en Floride, M. Jean Philippe Perol, Directeur Général de Maison de la France, Mr Goyet, Directeur de Maison de la France pour les USA.

Dans leurs discours de bienvenue, Mr Garnier et Mr. Perol ont mentionné la progression du secteur de la Croisière dans l’industrie touristique, l’importance de l’accueil et de la logistique et les retombées économiques pour les régions à escales. Mr Garnier a mentionne qu’il était à l’écoute des exposants et sera l’interprète et le coordinateur auprès des administrations concernées, Mr Perol, a conclu que le tourisme n’était pas seulement des chiffres et des profits, mais aussi une relation amicale avec sourires et que nos Américains seront toujours bienvenus en France…il cite que la France se prépare à célébrer l’événement du 60 eme anniversaire de D day en juin 2004, conjointement avec ses amis américains. Les 150 invités, Mr et Mme Patrick Boissier PDG des Chantiers de l’Atlantique, les représentants des Cies de croisière, Carnival, RCCL, Silversea, Seadream Oceania Cruise Line, Mr Martins, vice Président CMA-CGM, les délégations des Ports de France, de Martinique et de Guadeloupe, Air France etc ont fait honneur
à la dégustation des délicieux plats préparés par le traiteur Français Thierry.

Une étude a été réalisée par CLIA en Septembre 2002, il en ressort qu’il y a un marché potentiel de 22 millions de personnes du marché américain qui prendront une croisière pour la première fois dans les trois prochaines années. 14 nouveaux paquebots sont attendus avec 25 compagnies qui opèrent une flotte de 160 bateaux qui naviguent dans plus de 1800 ports autour du monde.

Les Chantiers de l’Atlantique terminent la phase finale de la construction du Queen Mary 2 qui sera le bateau de tous les records, par sa dimension et son prestige. Sa taille de 345 mètres, deux fois celle du France, la finesse de sa ligne de super liner, qui contraste avec les actuels paquebots de croisière, hôtels flottants. Toutes les animations à bord dont un contrat avec la Royal Academy of Dramatic Art. 10 Différents restaurants sous la houlette du Chef Daniel Boulud. Sa structure et sa construction seront adaptées pour affronter les eaux de l’Atlantique Nord et rappelleront la grande époque des années des paquebots mythiques comme le prestigieux Normandy ou ex France Norway qui fait toujours rêver. Sa croisière inaugurale aura lieu en janvier 2004 avant de rejoindre son port d’attache de Fort Lauderdale. 50% des réservations sont effectues par des passagers qui ‘avaient jamais navigue auparavant…Il reste encore 3 paquebots pour 2003 et un pour le printemps 2004, après les carnets de commande des Chantiers a la date de ce jour seront vides…

Les Chantiers italiens Fincantieri, ont pour leur part un carnet de commandes plein jusqu’en 2006 avec 11 paquebots pour Carnival et 2 pour Costa, filiale de Carnival. Mr de Monsaigeon, Directeur des Ports de Nice, Villefranche et Cannes mentionnent une nette progression du traffic passagers, 300.000 en 2000,350.000 en 2001,402.000 en 2002 et environ 450.00 en 2003. Les 3 ports cités ont accueillis 181 escales pendant l’année avec une baisse des touristes américains 20 % et une augmentation des espagnols 32%, les Francais 4%. M. Jacques Truau Vice Président du Conseil d’administration du Port autonome de Marseille mentionne 300.000 escales avec 110.000 passagers en tête de ligne. Il signale début avril, l’ouverture d’un terminal de 6200 m2 tout moderne avec toute les logistiques nécessaires pour l’accueil des passagers. La Chambre de Commerce et d’Industrie de Marseille et de Provence ont expose au Seatrade une magnifique collection d’affiches anciennes des liners et bateaux de croisières.

Le Service du tourisme et le Port du Havre gateaway sur Paris et la
Normandie vantent les impresionistes et l’ouverture du Musee Malraux et se préparent pour la célébration D day en juin 2004…

Le port de Cherbourg est très fier de son authentique terminal art déco qui date de 1920 et attend les escales du Queen Mary 2. Ce terminal a été foule par des cebrites en partance pour les grandes traversées comme Richard Burton et Elisabeth Taylor, il est tout a fait adapté à l’esprit Cunard. Les destinations touristiques ne manquent pas d’intérêt avec le Mont Saint Michel et les plages du débarquement sans oublier le romantisme de Honfleur. Un musée de la mer est ouvert près du terminal ou on peut visiter  » le Redoutable, sous marin nucléaire français.  »

Mr Jacques Bajal, responsable croisière indique que la Martinique a montre une progression du traffic passagers de 30% par rapport a 202, Costa a triple son nombre d’escales et le Marche japonais s’intéresse a l’escale. La sécurité est plus grande et le problème des taxis résolu. Cette Ile, coin de France restera toujours Martinique la magnifique. La Guadeloupe tente de récupérer les escales, mais les escales de prestige avec le Ponant et les petites unités sont toujours d’actualité. La Guadeloupe reste une ile très attrayante pour l’eco tourisme.

Ce salon montre une fois encore l’intérêt et l’importance de la croisière dans l’industrie du tourisme et pour l’Europe l’énorme potentiel pour l’avenir, lorsque l’on sait que son marche est
pratiquement inexploité, compare a celui des états unis qui est déjà rode a ce type de vacances et qui se rajeunit de plus en plus.

Vivement des moments plus propices ou l’on pourra refaire la « Croisiere de l’Amitie franco americaine ».