Accueil Réflexions sur la vie Je veux encore et toujours TOUT FAIRE!

Je veux encore et toujours TOUT FAIRE!

16
0
PARTAGER

Intro

J’ai toujours eu des très grands rêves. Comme tous les enfants.

Depuis mon plus jeune âge, je me souviens entendre les adultes autour de moi (du moins ceux qui m’écoutaient), dire que je devrais rester plus réaliste.

Je voulais être astronaute, danseuse, chanteuse, actrice, mannequin, vétérinaire, hôtesse de l’air, docteur et même princesse.

Il me semble qu’aujourd’hui, une trentaine d’années plus tard, rien n’a changé. Je veux littéralement tout faire. Mais ce qui est plus chiant dans tout ça, c’est que je n’exagère pas. J’aimerais honnêtement, de tout cœur et âme, faire un peu de tout. Tout ce que je voulais faire quand j’étais plus jeune. Vous vous imaginez les commentaires des adultes de mon âge aujourd’hui?

J’ai fini le secondaire avec une année préparatoire pour la médecine déjà terminée. J’étais sur une très bonne voie pour devenir docteur comme je le voulais. J’ai même continué un peu plus loin (cégep, université,etc) pour enfin décider que… ce n’était pas pour moi. Je préférais être mon propre patron et ouvrir une compagnie en… je ne sais quoi. C’est à partir de la que le cercle vicieux d’une personne aussi éclectique que moi a pris son fameux élan à une vitesse quantique. Impossible de ralentir… je veux encore et toujours TOUT FAIRE!

Hélas…

Femme de ménage…

Photo: https://fr.pinterest.com/pin/311100286733592790/

Photo: https://fr.pinterest.com/pin

Non, en fait, Gestionnaire associée d’une petite entreprise d’entretien ménager.

Voila! Il me semble que ça sonne mieux.

Non mais, quand même.

Du coup, qu’est-ce-q’un titre? Pourquoi sommes-nous si intéressés par le titre qui décrit notre moyen de survivre financièrement?

L’orgueil? Peut-être. Le sentiment d’importance, se remonter un peu… qui sait.

En tout cas, le titre d’un emploi  ne définit pas la personne. La personne par contre, peut donner toute une réputation à son titre et plus.

Ouai… il faudrait peut-être que j’y crois moi aussi.

Photo: http://petitemimine.centerblog.net/rub-gifs-menagere.html

petitemimine.centerblog.net

En fait, il en reste que beaucoup de personnes ont tendance à se croire plus importantes que d’autres, juste à cause de leurs titres. On les entends parler. On les reconnais. On remarque même une étincelle dans leurs regards pendant la description de leurs emplois.

C’est bien. C’est même très bien. c’est bien que les gens soient fiers quand ils accomplissent quelque chose de grandiose, à leur yeux. Moi-même, quand je termine un projet ou quand je me retrouve à ma place dans un milieu important, je suis fière. Je suis fière de moi-même car j’ai accompli MON projet, non parce que je me crois maintenant plus importante que ceux dans mes alentours.

enfoire200x266

C’est quoi la différence entre ton poste de directeur (et la j’utilise ses titres par pur hasard) et celui de l’agent en centre d’appels?

Ce n’est pas la persévérance. Ce n’est pas nécessairement les études. Ce n’est pas la charge de travail non plus. Ce n’est certainement pas le niveau d’intelligence (et la j’aurais bien voulu mettre des exemples mais…).

Il y aurait peut-être le salaire (et encore la, je suis sure qu’il pourrait avoir un débat), le fameux nom (ou titre) et bien sure les différentes tâches. Mais cela fait-il vraiment en sorte qu’un directeur devrait ce sentir plus important qu’un agent en centre d’appels? Ou encore, cela devrait-il laisser croire aux gens que ses directeurs sont plus importants?

Je ne sais pas pourquoi cette photo est apparue…

GoldToilet259x194

Je pose cette question car cela fait plusieurs fois que je remarque l’attitude des gens autour de moi, par rapport aux carrières des autres. J’ai souvent entendu des remarques assez idiotes du genre:

« Ça c’est Louis! Louis, il est directeur. »

Oui et?

Aaaah… j’imagine que  lui, il doit savoir c’est quoi du poulet cordon bleu.

Ou …

« Tu devrais rencontrer mon ami Untel, il est directeur de Shnoute Inc. »

NON MAIS SÉRIEUX?

Tu pourrais pas me dire qu’il est gentil à la place? Ou qu’il a plein de qualités non superficielles ou qu’il aime les enfants, il est actif dans l’environnement ou n’importe quoi, autre que ce qu’il fait comme travail. Je m’en fou s’il est directeur, agent en centre d’appel, ingénieur, caissier au McDo… Je veux juste savoir s’il est gentil et s’il parle de trucs plus intéressants que ce qu’il fait dans la vie. Non mais il y a vraiment un gros problème dans notre société.

Ok, peut-être pas un problème (j’exagère), il y a bien pire que ça,mais quand même, ça me dérange donc après toute cette longue histoire de carrière et sentiment d’importance et bla bla bla… je recommence!

Je me présente: D.C. la rédactrice, traductrice, gestionnaire, étudiante et… tam tam tam… femme de ménage.

Oops… encore des titres.

Oops215x216

Bon je l’admet, il faut quand-même s’en donner un ou deux, ou même dix pourquoi pas. Tant qu’à être coincé dans ce genre de milieu, je vais m’adapter et exiger qu’on m’introduise au moins avec un titre adéquat. (juste pour me contrarier un peu bien sur).

contrarie200x200

Vous savez, des fois on m’introduit en tant que femme de ménage. C’est correct. C’est un service que j’offre. C’est un service comme les autres. Mais c’est aussi rien qu’UN service parmi plusieurs AUTRES que j’offre. La ou je suis un peu confuse, c’est que s’il est su, par la personne qui m’introduit, que je suis aussi rédactrice, traductrice ainsi qu’étudiante, pourquoi choisir le titre femme de ménage? Ça me dérange.

Cela vous parait peut-être banal, mais pour moi c’est important, car nous savons tous que le bouche à oreille est très efficace pour le réseautage ET que le titre est si important aux yeux de « certains ».

Reseautage200x127Chuchottes200x154

Le fait que je rédige depuis plus longtemps que je fait des ménages, est une raison suffisante pour que ceux qui me connaissent depuis plus longtemps que je rédige, m’introduisent en tant que rédactrice. (êtes-vous perdus?)

Je sais, je donne l’impression d’avoir honte de faire des ménages, mais détrompez vous, je suis fière d’avoir pu mettre de côté cette idée que les femmes de ménage sont en bas de l’échelle. La majorité des femmes de ménage que je connais sont en fait des femmes pleines de compétences et d’expérience dans plusieurs domaines, incluant des anciennes directrices et profs. Encore une fois, ce n’est pas ton titre qui te défini mais plutôt toi, qui défini ton titre.

En fait, je me demande pourquoi ses gens préfèrent m’introduire comme femme de ménage au lieu de rédactrice ou même les deux. Au début, je pensais que c’était parce qu’ils n’avaient jamais vu mes écrits, mais ce n’est pas comme s’ils m’avaient déjà vu faire du ménage non plus… Sérieux, je reste toujours perplexe quand ça arrive. Alors sur le coup, je dois dire à la personne que je rencontre, que je suis en fait rédactrice mais que je fais aussi des ménages. Et soudainement… la réaction de la personne qui vient tout juste de m’introduire est juste à craquer. C’est à ce moment que je réalise (encore une fois) à quel point le titre d’une personne, fait toute la différence aux yeux de certains et que dans mon entourage, c’est un peu trop commun.

Ennoyedemoji200x211

Si je voulais agrandir mon réseau de clients pour le ménage, je comprendrais qu’une personne qui me connait bien m’introduise ainsi. Mais comme tout mon entourage sait très bien que je veux agrandir mon réseau dans le milieu de la rédaction et de la traduction, (ET QU’ILS SAVENT QUE JE SUIS RÉDACTRICE DEPUIS BIEN AVANT), c’est quoi leur problème?

Non mais sérieux!

Tout ça pour vous raconter une petite histoire. (Attention à ne pas vous perdre dans mon désordre de mots, si ce n’est pas déjà fait).

Je fais des ménages. Heu… non. Je suis gestionnaire de l’entreprise qui offre des services de ménage et j’en fait aussi.

Je suis traductrice.  Heu… non. Je suis étudiante en traduction spécialisé mais j’offre aussi un service de traduction générale pour l’instant.

Je suis rédactrice. Ah ça, oui (enfin). Je suis rédactrice mais… après mes longues journées de ménage.

Donc quel serait un bon titre à votre avis?

Je pense que j’ai trouvé!

Une rédactrice qui fait des ménages pour l’entreprise qu’elle gère tout en offrant des service de traduction  pendant ses études en traduction spécialisée.

Voila! Ça devrait faire!

emojiconfu200x200

Bon, maintenant  que ce qui me dérange depuis trop longtemps est établi, vous comprendrez peut-être pourquoi j’ai commencé la série écrite (ou série-blog dans mon langage): « Péripéties d’une rédactrice ménagère… Non mais sérieux? »

 

BlaBla200x141

Quand on est rédactrice, qu’on écrit tout le temps, qu’on a une imagination très fertile, qu’on veut littéralement TOUT faire et qu’on fait des ménages tout en essayant de ne jamais contrarier les clients, on devient experte en création de scénarios imaginaires qui en fait, auraient dû se produire pour vous dire la vérité.

Non mais sérieux!!!!!!!!!

Je ne sais pas si les gens font exprès ou s’ils s’ont juste vraiment inconscients mais OH LA LA…

Il y en a qui…

PARTAGER
Article précédentHistoire d’avocat. La vérité, enfin!
Article suivantMina The Leather Fashionista
Destination-Soleil
Notre mission : Vous faire connaitre ! Destination Soleil imbattable Toujours No 1 en Floride 1551255 hits du 1er au 30 mars 2017 90 610 visiteurs uniques 519 893 pages lues Notre objectif : Accompagner notre clientèle sur le chemin de la réussite, et de faire de leur satisfaction notre priorité ! Yvonne Courage USA : 561-372-2539 CAN: 514-400-1333 Maison de la Floride Rep. Autorisé de PLANÈTE QUÉBEC Contactez-nous: passionfloride@gmail.com