Home Les gens Tout sur René Godin

Tout sur René Godin

556
0
SHARE


Pour plaire à son père, René Godin a étudié la mécanique. Le jour où il a reçu son diplôme, il l’a remis au paternel et a décidé d’étudier ce qu’il avait envie de faire pour gagner sa vie, la danse.

Il a décroché un poste de professeur de danse, s’est inscrit dans différentes écoles de danse tant au Canada qu’en Europe ou aux États-Unis, a réussi tous ses examens avant de commencer à travailler professionnellement comme danseur et chorégraphe.

De la danse, des plumes, des paillettes, de la claquette, du ballet jazz, de l’animation, du music hall, du ballroom, de la musique et des grandes revues, René Godin en rêvait, ne vivait que pour ça.

À Londres, avec Guy Haward, il a étudié le jazz, même chose à New York, avec Luigi, et, toujours à New York, il a suivi des cours de claquette avec Al Gilbert.

Il ne choisissait que les plus grands… parce qu’il voulait réussir. Il voyait grand.

Petit à petit, avec cours de perfectionnement et contrats alléchants, il réalisait ses rêves, travaillait avec les Monique Leyrac, Michèle Richard, Muriel Millard, Sidney Lassick, Joël Grey sur toutes les scènes du monde et à plusieurs émissions de télévision comme Les Démons du Midi, Michel Jasmin, l’Orange Bowl ou l’ouverture des Expos au Stade Olympique de Montréal où il dirige et chorégraphie 1000 danseurs.

Il enseignait à des plus jeunes et en a fait des stars comme France Mouseau et Jean-Marc Généreux. Il a présenté ses numéros à la Place des Arts, à Radio-Canada, à TVA avec le même engouement, la même passion.

Originaire de Montréal, René Godin œuvre dans le milieu de la danse depuis plus de 35 ans. C’est un touche-à-tout. Il travaille comme chorégraphe, professeur de danse et enseigne la danse sociale, le jazz, les claquettes, la comédie musicale pour la scène et la télévision.

Diplômé de la Fédération des Loisirs-Danse du Québec et de l’Imperial Society de Londres, il a remporté plusieurs championnats tant au Canada qu’aux États-Unis.

En 1982, Dance Educator of America l’invite à enseigner dans différents « dance workshop » à Las Vegas, New York, Washington, Philadelphie, Seattle où il travaillera avec Gregory Hines.

Établi en Floride depuis quelque 20 ans, René relève d’autres défis. Il construit de plus en plus de décors pour ds mariages ou des galas et fait beaucoup de cinéma. Il a notamment tourné avec Shirley MacLaine et Cher.

Pas rien quand même…

J’oubliais, René a joué le rôle de mon mari à plusieurs occasions ;-))))))))))))))

Bonne Fête du Travail !

On parlera de vous
Si vous êtes résident de la Floride ou si la Floride est dans vos projets de vacances, il n’est pas défendu de nous écrire un petit mot pour nous dire que vous arrivez bientôt. On se fera un plaisir de parler de vous, du beau-frère, du voisin et même de la belle-mère. Si vous avez une petite photo pour accompagner votre nouvelle, c’est encore mieux. Email. Si vous n’envoyez rien, on choisit pour vous.

Le Bottin des Francophones
Ne cherchez plus de midi à quatorze heures un numéro de téléphone. Consultez notre Bottin, c’est tellement plus simple. Le Bottin qui regroupe plusieurs entreprises francophones a été créé par Yvonne Courage, directrice du marketing du magazine. Il est gratuit et facile à consulter.

Pour figurer dans le Bottin, il faut:

  • Avoir un employé qui parle français dans votre entreprise floridienne.
  • Etre abonné au bulletin « Bonjour Floride ». Pour vous abonner… cliquez ici!
    Pour vous inscrire… envoyez un email à Yvonne Courage

    Salut Bye à demain


    Maxi Quiz Floride
    Un must à votre agenda Showbiz





  • SHARE
    Previous articleHausse du prix de l’essence Volontaires demandés La retraite à 68 ans Katrina coûtera 25 Milliards Disney nage dans les millions Amendes salées à Weston
    Next article<li< Installations sportives
    Journaliste depuis près de 50 ans, Michèle Sénécal a fait ses classes avec des grands du monde de l’édition de l’époque comme Yves Michaud, Jean-Charles Harvey, Edward Rémy, André Robert. Travaillante acharnée, elle a touché à tout dans le métier. Des affaires sociales au milieu du show-business, elle a toujours roulé sa bosse. Durant son parcours, elle a dirigé des publications chez Québecor, collaboré au Journal de Montréal et compte à son actif, quelque 250 histoires d’amour pour les magazines Québecor de l’époque. En semi retraite, elle rédige la chronique Showbiz dans Planète Québec depuis les débuts du magazine et, avec Yvonne Courage, elle a fondé Destination Soleil, un cyber magazine sur la Floride en novembre1999.