Accueil Les gens Sur un petit nuage rose – Happy Birthday – Des gars mariables

Sur un petit nuage rose – Happy Birthday – Des gars mariables

171
0
PARTAGER

Quand Fleurette Beauchamp représentante publicitaire au magazine Quoi Faire en Floride s’est mariée au Driftwood On The Ocean de Micheline Courville en juillet dernier, elle a bien sur, lancé son bouquet aux filles célibataires.

C’est Nancy Pauzé-Shirey technicienne en pharmacologie chez Post Haste Pharmacy qui a attrapé le fameux bouquet.

Ce qui voudrait normalement dire que Nancy devrait se marier d’ici un an…or elle flotte sur un petit nuage rose depuis quelque temps. Peut-être bien que le vieux dicton aura raison et qu’on aura des bonnes nouvelles à vous apprendre.

Nancy signe également la chronique Santé et Bien être dans Destination Soleil.

Happy Birthday
A ma petite-fille Mikaelle Vadboncoeur-Patoine de Montréal qui aura déjà un an le 13, Jean Loiselle ex chef de cabinet du PM Daniel Johnson dans les années 60 et ex secrétaire particulier du Cardinal Paul-Emile Léger, de Montréal et vivant maintenant à Londres, Ginette Phaneuf script assistante à Radio-Canada de Montréal, Mathieu Clairoux de St-Bruno, Diane Laberge de Repentigny, Luc Tremblay de Longueuil et Johanne Asselin de Laval.

Des gros becs et des fleurs à tous.

Des gars mariables
Michael Dell, le patron de Dell Computer, 36 ans et possédant un capital 17,08 milliards de dollars, a été désigné par le magazine Fortune en tête des 40 Américains les plus riches et âgés de moins de 40 ans.

Le deuxième sur la liste, Waitt fondateur du réseau de distribution de matériel informatique Gateway, n’a pas eu de mal à être sélectionné. À 38 ans, il dispose d’une fortune de 8,54 milliards de dollars.

Aux troisième et quatrième rang se trouvent deux des quatre dirigeants de Yahoo: David Filo, cofondateur du portail Internet, 35 ans, 6,03 milliards et Jerry Yang, 2ans, 5,85 milliards.

Faudrait qu’on sache où ils se tiennent….

C’est votre chronique
Continuez de nous écrire, on continuera d’écrire sur vous. Sans vous, la chronique Les Gens n’existerait pas. Donnez de vos nouvelles. Email Michèle

Salut Bye à demain