Accueil Les gens Nos condoléances à Ginette Gagné – Les adieux du Consul de France

Nos condoléances à Ginette Gagné – Les adieux du Consul de France

190
0
PARTAGER


On vient d’apprendre que Yan, le fils de l’infirmière fort connue, Ginette Gagné, est décédé d’un accident à Orlando en Floride.

Toutes nos sympathies à Ginette et son mari James Furlong. Dès qu’on aura des détails, on vous les communiquera.

Ginette Gagné est très connue des vacanciers canadiens puisqu’elle a longtemps été coordonnatrice du programme canadien au Hollywood Medical Center.

Voici l’avis de décès
Le 19 septembre 2001, Monsieur YAN SZABO, fils unique de GINETTE GAGNE est décédé tragiquement, à l’âge de 25 ans et 8 mois. Il laisse dans le deuil sa mere Ginette Gagne, son beau-père James Furlong, sa fillette de 3 ans Chelsey Szabo souffrant de fibrose kystique, son frère demi frère Craig Furlong, ainsi que de nombreux membres de la famille et amis.

La dépouille mortelle sera exposée le dimanche, 23 septembre 2001, à partir de 14 heures, au salon funéraire Fred Hunter, sur Dixie Hwy et Harrison St. Une cérémonie funèbre suivra.

Conformément à ses désirs, les cendres de Yan seront dispersées dans la mer à une date ultérieure.

Adresse electronique: Ginettegan@cs.com ou JFconswor@cs.com

Nos plus sincères condoléances.


Par Patricia De Mervelce

Après l’état de choc, la stupeur et l’indignation que nous ont cause ces événements tragiques, la vie reprend peu a peu son cours, mais les choses ne seront plus jamais comme avant ce 11 septembre 2001, et il est réconfortant de constater qu’il y a un effet boomerang en voyant la solidarité nationale et internationale toutes races et religions confondues devant des actes de terrorisme inqualifiables et inimaginables. Aujourd’hui, 18 septembre, je suis fière d’être française américaine, quand j’ai vu sur les chaînes de télévision, le
Président Chirac au côté du Président Bush et de voir que la France sera présente comme une des plus fidèles alliées des Etats Unis, qu’elle n’a pas oublié le nombre de fois que les Américains étaient présents lorsque elle a du faire appel à eux…

Après 4 années de mandat bien remplies au Consulat de Miami, Mr Philippe Chatignoux Consul Général de France pour la circonscription de Floride et des Bahamas et Porto Rico nous a quitté pour le Japon ou il prendra ses nouvelles fonctions. Il laissera un grand vide dans la communauté francophone ou il était particulièrement estimé. Il était présent dans toutes les manifestations qui pouvaient aider les Français, dans le domaine des affaires, des arts, de l’éducation scolaire et organisations comme les Alliances Francaises, Miami Accueil ou l’UFE.

A l’occasion de son départ, Il a réuni 150 personnes autour d’un cocktail et a prononcé son discours d’au revoir.

Voici son texte intégral
MESSAGE D’AU REVOIR DU CONSUL GENERAL
« Au moment où je quitte mes fonctions, le pays qui m’a accueilli pendant quatre ans est durement touché par des attentats odieux par leur folie meurtrière, le mépris de la vie et de la personne humaine qu’ils représentent, et leur volonté de déstabiliser la démocratie et les libertés.

Dans ces moments douloureux, il est réconfortant de constater que les liens d’amitié et de solidarité entre la France et les Etats-Unis sont plus solides que jamais.

Aux réactions horrifiées de nos amis américains et des français qui résident dans ce pays, la France et l’Europe ont répondu immédiatement et instinctivement pour exprimer leur compassion pour les victimes, leurs
familles et leurs proches, comme pour affirmer leur soutien sans faille à notre plus fidèle allié de l’histoire moderne.

Au cours de ma mission à Miami, j’ai voulu oeuvrer à renforcer la communauté française dans sa cohésion comme dans sa capacité à contribuer au développement économique, culturel et politique de la circonscription.

J’ai eu le privilège d’accompagner une très forte croissance de cette communauté, quatre fois plus importante aujourd’hui qu’il y a dix ans, ce qui rend nécessaire une politique scolaire toujours plus ambitieuse, facilitée par la réussite des initiatives privées comme des programmes publics et une adaptation permanente des services du poste aux demandes de compatriotes de plus en plus nombreux. J’ai eu, aussi, la chance de constater la qualité de l’accueil que réservent la Floride et les Iles des Caraïbes aux entreprises et aux initiatives françaises. Ceci est dû au caractère profondément multiculturel de cette région, où la France bénéficie à la fois de sa proximité avec le monde latin et de son histoire, indissociable de l’histoire de la démocratie.

J’ai eu l’honneur, pendant mon séjour, de remettre les insignes de Chevalier de la Légion d’Honneur à plusieurs vétérans américains de la première guerre mondiale et de rappeler personnellement à plusieurs
centaines de vétérans américains de la seconde guerre mondiale la reconnaissance éternelle de la France pour leur contribution décisive à la libération de notre pays.

Sachons, aujourd’hui, montrer que nous n’avons pas oublié et que nous sommes, aux côtés de nos amis américains, totalement disponibles dans la lutte contre le terrorisme qui vient de les frapper et que nous restons, plus que jamais, les enfants d’une Nation viscéralement attachée à la défense inconditionnelle des libertés ».

C’est votre chronique
Continuez de nous écrire, on continuera d’écrire sur vous. Sans vous, la chronique Les Gens n’existerait pas. Donnez de vos nouvelles. Email Michèle

Salut Bye à demain
SHOWBIZ

PARTAGER
Article précédentRestez chez vous – God Save America – La pointe de l’iceberg – Les églises sont pleines
Article suivantA la mémoire de Yan Thierry Szabo
Michèle Sénécale
Journaliste depuis près de 50 ans, Michèle Sénécal a fait ses classes avec des grands du monde de l’édition de l’époque comme Yves Michaud, Jean-Charles Harvey, Edward Rémy, André Robert. Travaillante acharnée, elle a touché à tout dans le métier. Des affaires sociales au milieu du show-business, elle a toujours roulé sa bosse. Durant son parcours, elle a dirigé des publications chez Québecor, collaboré au Journal de Montréal et compte à son actif, quelque 250 histoires d’amour pour les magazines Québecor de l’époque. En semi retraite, elle rédige la chronique Showbiz dans Planète Québec depuis les débuts du magazine et, avec Yvonne Courage, elle a fondé Destination Soleil, un cyber magazine sur la Floride en novembre1999.