Accueil Le billet de Michèle Walgreen: 25.8 M$

Walgreen: 25.8 M$

218
0
PARTAGER







Les millions de la mort
Des horreurs et des erreurs médicales, on en voit tous les jours et dans tous les pays du monde. Dans certains pays, on peut poursuivre en justice et récolter des bons montants, histoire de punir les fautifs et mettre un baume sur les plaies des victimes. Après des mois d’investigation, un tribunal de la Floride a finalement accordé 25.8 M$ à une famille dont la mère est décédée suite à un mauvais dosage d’une ordonnance remplie chez Walgreen.

Le technicien à l’origine du mauvais dosage lequel a causé des dommages irréversibles à la mère de trois enfants, était un étudiant de 19 ans, n’ayant aucune formation particulière en pharmacologie. Il avait une job d’étudiant. Beth Hippely est décédée après avoir eu dix fois la dose de Coumandin qu’elle devait prendre. Le technicien s’est tout simplement trompé dans le dosage.

Beth est décédée après qu’un cancer du sein ait refait surface et qu’on ait dû arrêter les traitements de chimiothérapie. L’overdose a également entraîné des dommages irréversibles au cerveau. En l’espace de quelques mois, toute la vie de la famille avait dramatiquement changé.

Le procès, long et pénible, a duré des mois. Les avocats ont plaidé sur plusieurs points, notamment sur la qualité de vie de la victime et de la famille, sur ses longs mois passés en fauteuil roulant, sur la mort et surtout, sur l’erreur médicale. La cause était colossale. On ne pensait pas vraiment gagner autant d’argent. Un peu comme dans le film Erin Brokovitch, c’était David contre Goliath.

Walgreen est un géant pharmaceutique et remplit quelque 500 millions d’ordonnances chaque année avec ses 5 600 pharmacies. Walgreen a également instauré, il y a une quinzaine d’années, le système de renouvellement électronique lequel laisse très peu de place à l’erreur et chaque technicien doit obligatoirement faire vérifier son travail par un pharmacien diplômé. Sauf que ce jour-là, l’étudiant en foncton chez Walgreen, a complètement oublié les critères de la compagnie et n’a rien fait vérifier. La compagnie est en pleine croissance.

Pourtant, cette nouvelle poursuite risque d’en freiner l’élan. Walgreen n’en est pas à sa première poursuite, ni à sa première erreur. Les enquêteurs ont fouillé dans les bilans de la compagnie durant des mois pour y découvrir que les erreurs de prescriptions étaient nombreuses. Tous ne sont pas morts, mais plusieurs ont des dommages irréversibles au cerveau à cause de la négligence des pharmaciens. Mais, à leur avantage, rappelons que le client doit toujours signer un formulaire à la réception de ses médicamentsé

La poursuite n’a rien réglé pour la famille et n’a jamais ramené la mère de famille à la vie, mais tout le monde le sait, l’argent a un pouvoir thérapeutique. Le jury n a mis que quatre heures à délibérer. Des mois d’angoisse pour la famille, mais ça en valait la peine.

La mort est tellement plus douce accompagnée de millions…

Un must à votre agenda Showbiz
Maxi Quiz Floride




PARTAGER
Article précédentChez Tour-Med Hausse des tarifs Vos papiers Poursuite Plages propres
Article suivantAvant les ouragans…
Michèle Sénécale
Journaliste depuis près de 50 ans, Michèle Sénécal a fait ses classes avec des grands du monde de l’édition de l’époque comme Yves Michaud, Jean-Charles Harvey, Edward Rémy, André Robert. Travaillante acharnée, elle a touché à tout dans le métier. Des affaires sociales au milieu du show-business, elle a toujours roulé sa bosse. Durant son parcours, elle a dirigé des publications chez Québecor, collaboré au Journal de Montréal et compte à son actif, quelque 250 histoires d’amour pour les magazines Québecor de l’époque. En semi retraite, elle rédige la chronique Showbiz dans Planète Québec depuis les débuts du magazine et, avec Yvonne Courage, elle a fondé Destination Soleil, un cyber magazine sur la Floride en novembre1999.