Accueil Le billet de Michèle Pensacola

Pensacola

297
0
PARTAGER








Pensacola
Aucun touriste ou presque ne va à Pensacola. Cette ville est située à l’extrémité nord-ouest de la Floride et ne reçoit pas beaucoup de visite. Néanmoins, il fait bon de la connaître un peu plus.

Pensacola, ville pleine de dignité mais d’un passé inégal, mélange les influences d’une plage extraordinaire, des intrigues militaires, des arts, de la nature et de l’histoire, pour offrir une destination à caractère multiple où il y a quelque chose pour tout le monde.

En tant que première colonie de la Floride, sa colonisation a précédé de quatre ans celle de St. Augustine. Malheureusement, la colonie échoua et une seule croix blanche au sommet d’une dune sur Pensacola Beach commémore la tentative de l’espagnol Tristan de Luna. Mais Pensacola ne manque pas de sites et d’édifices touristiques. Son importance comme capitale coloniale de la Floride de l’Ouest et son rôle charnière dans la stratégie de la Guerre de Sécession sont évoqués par de grands forts, des quartiers historiques du centre ville, un musées des soldats de la Guerre de Sécession et une Fiesta of Five Flags [Fête des cinq drapeaux] annuelle, qui honore chaque année au mois de juin les différentes puissances souveraines de la ville : Espagne, France, Angleterre, Etats-Unis, Confédération.

Le T.T. Wentworth Jr. Florida State Museum est la porte d’entrée du Pensacola Historic Village au centre ville, série de maisons et d’édifices avec divers styles d’architecture datant de diverses époques. Il occupe quatre pâtés de maisons et inclut aussi un musée de l’industrie et un musée du commerce, ainsi qu’une piste archéologique. À l’étage, le Wentworth intrigue les enfants avec une Galerie de la découverte.

Autour du village historique, le centre ville comporte des boutiques intrigantes, des cafés à la mode, des galeries d’art, des musées, des théâtres et un district de divertissement énergique qui donne à la ville une verve artistique et jeune. Au Nord, des quartiers résidentiels historiques préservent d’anciennes maisons gracieuses de style victorien ou géorgien, l’une d’elles contenant un restaurant de famille qui est l’un des favoris de la population locale. Dans l’autre direction, le centre ville rejoint le bord de l’eau.

Le caractère militaire de Pensacola continue aujourd’hui, et la Pensacola Naval Air Station offre une autre attraction pour les enfants et les adultes fascinés par les avions militaires. Le National Museum of Naval Aviation montre plus de 150 avions spécialisés, en plus des attractions de simulateur et d’un théâtre IMAX. Chaque novembre, le Spectacle aérien des Anges Bleus s’envole dans les cieux. Sur ce campus, vous trouverez aussi les ruines d’une autre fortification ancienne. Alors que les Nordistes occupèrent Fort Pickens de l’autre côté de la baie pendant la Guerre de Sécession, la Confédération prit le contrôle du Fort Barrancas ici.

D’autres ruines de fort se trouvent sur Perdido Key, île éloignée qui rejoint l’Alabama au niveau de la fameuse Flori-bama Lounge. Là, vous pouvez faire une longue marche solitaire sur le rivage, le long des plages désertes et poudreuses d’une autre partie du Littoral national. Au-delà de l’île, le Big Lagoon State Park contient 282 hectares d’écologie côtière, où vivent les renards gris, les sittelles et les cardinaux.

La Pensacola Scenic Bluffs Highway vous conduit vers le Nord hors de la ville, à Milton, appelée souvent la « Capitale du canoë de Floride ». Là, les voies d’eau Coldwater, Blackwater, Sweetwater et Juniper font du canoë, du kayak, du radeau, de la pagaie et de la chambre à air des passe-temps favoris de l’été. Le fleuve Blackwater est particulièrement apprécié des spécialistes de la pagaie, pour ses fonds et ses plages de sable blanc. Des installations de camping et de vélo sont aussi disponibles.

Pensacola, moins touristique, mais très beau et beaucoup moins dispendieux que la Côte Est…

Source : Visit Florida

Showbiz
Impensable de commencer la journée sans lire SHOWBIZ.

Des petites nouvelles juteuses sur le merveilleux monde des artistes et de la télévision. Ne ratez pas ça, c’est pour vous qu’on fait ça tous les jours.

Vos commentaires



PARTAGER
Article précédentLancement de la Carte Orange P.2
Article suivantTarte au chocolat En cas d’accident Souliers $8.88 Port Everglades
Michèle Sénécale
Journaliste depuis près de 50 ans, Michèle Sénécal a fait ses classes avec des grands du monde de l’édition de l’époque comme Yves Michaud, Jean-Charles Harvey, Edward Rémy, André Robert. Travaillante acharnée, elle a touché à tout dans le métier. Des affaires sociales au milieu du show-business, elle a toujours roulé sa bosse. Durant son parcours, elle a dirigé des publications chez Québecor, collaboré au Journal de Montréal et compte à son actif, quelque 250 histoires d’amour pour les magazines Québecor de l’époque. En semi retraite, elle rédige la chronique Showbiz dans Planète Québec depuis les débuts du magazine et, avec Yvonne Courage, elle a fondé Destination Soleil, un cyber magazine sur la Floride en novembre1999.