Home Le billet de Michèle L’horreur en direct

L’horreur en direct

593
0
SHARE










L’horreur en direct
Depuis le mardi 12 janvier 2010, la terre tourne autrement. On ne peut plus, comme on l’a fait depuis des années, ignorer le triste sort des Haïtiens et balayer les problèmes sous le tapis comme si de rien n’était. Depuis le terrible séisme, le monde entier a viré sur « un dix cennes » et les équipes de secours se sont organisées aussi vite que les téléthons, les shows, les banques de données et les équipements. Difficile de se rendre quand le routes sont impratiquables, mais des milliers de militaires venant autant des quatre coins de la planète ont été dépêchés sur les lieux. Tout le monde veut aider. Tout le monde veut donner.

Et tout s’est joué autant sur le web qu’à la télévision. A peine une heure après le séisme, tous les réseaux de télévision diffusaient nouvelles et images en boucle des journées et des nuits entières, dépêchant des équipes de journalistes prêts à nous faire vivre l’horreur en direct. Des images extrêmement difficiles à regarder, extrêmement difficiles à vivre. Depuis le 12 janvier, on ne pourra plus ignorer les problèmes des Haïtiens. Même s’ils n’ont pas de puits de pétrole et de ce fait, ont toujours été moins intéressants aux yeux des différents ministères de la communauté internationale, ils font désormais partie de notre quotidien et plus jamais on pourra faire la sourde oreille. Curieusement, cette catastrophe s’avère la planche de salut de ce peuple. Il aura fallu que Port-au-Prince s’engloutisse et que la terre tremble pour réveiller tout le monde d’aplomb.

Reconstruire Port-au-Prince n’est pas une mince affaire. Le travail est colossal. Ne serait-ce que pour redorer leur blason ou se faire du capital politique, tous les chefs d’état ont intérêt à s’impliquer. Il leur est désormais impossible de faire marche arrière. On ne peut plus rester insensible à leur misère et faire comme si de rien n’était. Tout est là, en technocolor et en 3D, garroché en pleine face. Ils ont tout perdu: famille, maison, vêtements. Ils ne veulent pas de la pitié, ils sont beaucoup trop fiers pour ça, mais ils ont besoin d’aide et d’argent. De financement à long terme pour survivre

Partout dans le monde, on organise des galas bénéfices. La crise se pointe, il faut agir vite, mais la machine est en marche. Pour une fois, les Haïtiens peuvent rêver d’une vie meilleure et voir la lumière au bout du tunnel. Aux Etats-Unis, George Clooney, Madonna, le mannequin Gisele Bundchen, le couple Brad Pitt et Angelina Jolie : une armée de vedettes et de célébrités ont continuer à offrir leur soutien financier aux victimes. La mannequin Gisele Bundchen, un des mannequins les mieux payés au monde avec des gains annuels de quelque 35 millions $, qui est mariée à la vedette du football Tom Brady, a signé un chèque de 1,5M $ pour la Croix Rouge. Brad Pitt et Angelina Jolie ont donné 1 M$. Hollywood se mobilise.

Le chanteur d’origine haïtienne Wyclef Jean, qui s’est rendu sur place, est parvenu à recueillir, par SMS uniquement, 2 M $ de dons pour sa fondation, grâce à de petites contributions de 5$. Auparavant, Madonna avait annoncé avoir fait un don de 250 000 $ et demandé à tous ses amis d’être très généreux. Et, la liste s’allonge indéfiniment.Pour la liste des spectacles présentés à Montréal, Cliquez ici.

Et au Québec, les quatre grands réseaux de télévision et deux chaînes spécialisées se sont entendus pour retransmettre simultanément le spectacle bénéfice en aide au peuple haïtien, vendredi à 20h.

TVA, Radio-Canada, V et Télé-Québec uniront leurs ondes pour diffuser ce spectacle sans publicité. MusiquePlus et MusiMax le retransmettront aussi.

Un système téléphonique sera mis en place durant la soirée pour recueillir les dons des téléspectateurs.

Depuis le 12 janvier, la terre tourne autrement. Tout ce qui s’est passé ailleurs n’a eu aucun impact. Tout converge vers Haïti. Tout pour sortir ce peuple de la misère, la famine et les aider à repartir à neuf.

Parce que le soleil brille pour tout le monde.

Showbiz
Impensable de commencer la journée sans lire SHOWBIZ.

Des petites nouvelles juteuses sur le merveilleux monde des artistes et de la télévision. Ne ratez pas ça, c’est pour vous qu’on fait ça tous les jours.

Vos commentaires
Votre horoscope






SHARE
Previous articleLa Chronique de Maguy Édition spéciale – 15 janvier 2010
Next articlePier 66 La Sun Pass Beach Party/Quiche Old Sanibel Village Championne en immobilier MiniBus à Hallandale
Michèle Sénécale
Journaliste depuis près de 50 ans, Michèle Sénécal a fait ses classes avec des grands du monde de l’édition de l’époque comme Yves Michaud, Jean-Charles Harvey, Edward Rémy, André Robert. Travaillante acharnée, elle a touché à tout dans le métier. Des affaires sociales au milieu du show-business, elle a toujours roulé sa bosse. Durant son parcours, elle a dirigé des publications chez Québecor, collaboré au Journal de Montréal et compte à son actif, quelque 250 histoires d’amour pour les magazines Québecor de l’époque. En semi retraite, elle rédige la chronique Showbiz dans Planète Québec depuis les débuts du magazine et, avec Yvonne Courage, elle a fondé Destination Soleil, un cyber magazine sur la Floride en novembre1999.