Home Le billet de Michèle Le grand Bal des Gouverneurs à Fort Lauderdale

Le grand Bal des Gouverneurs à Fort Lauderdale

1477
0
SHARE

C’était le samedi 20 janvier 2001. Gouverneure du Club Richelieu, Région Floride, Marie Claire Beaucage avait décidé d’organiser un grand bal au magnifique hôtel Embassy Suites de Fort Lauderdale, sous la présidence d’honneur Raymond Gélinas de la Natbank en Floride et Jean-Louis Clapin directeur de la régionale.

Malgré l’heure plutôt sombre, on avait tous appris le décès du journaliste André Robert, chacun semblait heureux de se retrouver et se faisait la bise.

Pour souligner le départ du gouverneur Pierre Beauregard, tout le gratin francophone avait revêtu robes longues et paillettes, sirotait du champagne le sourire aux lèvres avant le repas et les discours de circonstance. Tout a baigné dans l’huile. Des invités de marque, des gens des différentes sphères de la société, des amis qui avaient envie de fêter un peu, d’oublier les événements récents.

Environ 150 personnes avaient répondu à son invitation. Des gens de New York, du Québec, du Massachusetts, de l’Ontario, du Nouveau Brunswick, du Maine, du New Hampshire et bien sûr, de la Floride. Quelques anglophones, c’est normal on est en Floride, mais des francophones pour la plupart. Magnifiquement soutenue par son comité composé de Denise Lefebvre, Cristine Coil et Janine Masson, Marie-Claire ne nous a pas déçus. Elle a livré la marchandise et semblait, avec raison d’ailleurs, très satisfaite de cette grande première.

Le but premier du Mouvement Richelieu étant d’amasser des fonds pour les plus démunis que nous, les commanditaires de la soirée étaient fort nombreux. Permettez-nous de vous en présenter quelques uns.

Natbank, Copy’N Print, R/Vic Pépin, Hollywood Medical Center, Planète Québec, Memorial Regional Hospital, Carol’s Creations, Joe’s Kitchen, Amca Medical Center, Mobile Locksmith, Driftwood on The Ocean Motel, Bravo Awards Inc., Gayles Continental Cafe, Winston Discount Liquors, Hollywood Discount Store, Me Christine Marchand-Manze, Dr. Jean-Claude Bourque, Harris Bank, Lauren Fitzback de Ocean Plaza, Christephanie Music Books & Vitamins, Rejean Lapierre 2000 Inc., Raymond James, Western Equipment International, Couturier & Bapty P.A., Richard’s Motel, Alliance Française de Fort Lauderdale, Jack’s Hollywood Diner, French Beauty Studio, Le Pôle Nord, American Bacchus Club, R/Armand E. Devoe, BLM Jewelry, Radio Floride, Gaetan Roy de Remax, Me Nancy Lapierre, American Immigration Management, Desjardins Federal Savings Bank, Voyages Galaxy, Carol’s Creations et quelques autres.

Parmi les invités présents : Raymond et Lise Gélinas, Jean-Louis et Pauline Clapin, Réjean et Claudette Lapierre, Madeleine et Gérald Edwards, Yvonne et Denis Courage, Nathalie Lajeunesse et Sylvain Noreau, Christine Coil et son mari, Marcelle Poirier et Arthur Garel, Raymond et Lucille Morin, Jos et Drinelle Michaud, Omer Ouellette et son épouse, Roger et Louise Bissonnette, Lucy Ménard et Jean Claude Nadeau, Cristina Falcone et John Mc Kevitt, Denise et Yvon Lefebvre, Denise et Gilles Ménard, Janine Masson et Pierre Bertrand, Rita et Raymond Malette, Nancy Shirey, Pierre Beauregard et Cynthia, Rina Mathieu Bernard et Stéphane Hidekel, Jean-Pierre Gagnon et Nadine Bernier, France Thibodeau, Lauren Fitzback, Françoise Ferland et Guy, Suzanne Gingras, Denece Dubois Lamothe et Roger Pharand, Thérèse Roger, Arlette Dupont et son mari, Michel et Jeanine Soucy, Manon Lepage, René Lacroix, Lise Bourdon, Sonia Blanchard, Sharon Bernard, Dany et Monique Haman, Laurence Roth, Fleurette Beauchamp, Vic Pépin, Chantal et Alain Bray, Maurice et Annie Jullien, Fabienne Rouzies et Jean-François, Nathalie Jullien et son mari,Jean-Pierre et Jeanine Ménard, Chantal Gontier et son amoureux, Marie Claire Beaucage et son mari, Armand Devoe, Ginette Gagné et James Furlong, Bruno et Lise Mercuri, Jean Héon et Line, Joanne Gervais et Marcel Gravel, et plusieurs autres.

Des beaux prix de présence généreusement offerts par nos commanditaires, du beau monde, une réception de classe.

Une très belle soirée que plusieurs ont terminée au Frenchie’s Cafe jusqu’à tard dans la nuit par la suite. Au diable tulle, paillettes, cravate et chemise empesée, let’s go, on danse le rock et on swing.

On a pris des notes, on a vu à tout, sûrement qu’on répétera l’expérience l’an prochain.

Avec les années, Le Bal du Gouverneur deviendra un must à l’agenda. Les gens ont apprécié la soirée, un tel événement correspond à un réel besoin, une excellente façon d’amasser des fonds.

Par le biais de cette chronique, Marie Claire Beaucage tient à remercier publiquement tous ceux qui l’ont appuyée dans son grand projet, ceux qui y ont généreusement contribué et tous les invités.

À l’an prochain !

Un must à votre agenda SHOWBIZ