Home Le billet de Michèle Faut maigrir les boys

Faut maigrir les boys

618
0
SHARE








Faut maigrir les boys
Ca peut être rassurant pour un gars d’avoir une couche de graisse qui enveloppe le corps et donne l’impression d’être protégé contre les intempéries de la vie et les filles trop entreprenantes, mais attention, trop souvent les kilos superflus servent de pare-choc psychologique et entraînent des problèmes d’ordre sexuel, dont on pourrait bien se passer.

Selon des données présentées l’hiver dernier à la réunion annuelle de l’American Urological Association, la dysfonction érectile serait plus fréquente chez les hommes un peu trop corpulents.

Une étude effectuée aux États-Unis, a pris la forme d’un sondage auquel ont participé près de 2000 hommes, âgés de 51 à 88 ans : 34 d’entre eux ont déclaré souffrir de dysfonction érectile modérée à complète.

L’étude démontre que la dysfonction érectile peut être associée au mode de vie et met l’accent sur l’importance de l’exercice régulier et d’une saine alimentation. Le sondage a été mené auprès d’un sous-groupe d’hommes comptant parmi les 50 000 participants à la Health Professionals Follow-up Study et parrainé par la National Cancer Institute, la National Heart, Lung and Blood Institute, l’American Cancer Society et la compagnie pharmaceutique Pfizer.

Faut maigrir les boys! Faut arrêter de se raconter des histoires, de dire que la vie de couple manque de piquant et que l’excuse de la migraine revient souvent dans la bouche de la partenaire. La fameuse excuse révèle surtout une absence de désir sans doute due à une bédaine redondante, des poignées d’amour trop généreuses, un manque de vigueur de votre part. Surtout passé la cinquantaine.

Faut maigrir les boys ! Changer vos habitudes alimentaires, faire du sport, modérer sur l’alcool, le pot, le tabac, le fast food, le bon vin, la vie de pacha. Faut faire du sport, s’entraîner et reconquérir une blonde qui ne demande pas mieux.

Faut maigrir les boys ! Faut prendre le taureau par les cornes. Le système de santé coûte une fortune et les
différentes maladies liées à l’obésité (troubles cardio-vasculaires, diabète, amputations dues au diabète, etc.) représentent désormais 9,1% de toutes les dépenses médicales, contre 6,5% les dernières années, selon cette étude réalisée par un institut privé, RTI International et des scientifiques de la recherche publique.

L’étude a passé en revue les dépenses prises en charge par les programmes fédéraux Medicare (soins aux personnes âgées), Medicaid (soins aux plus modestes) ainsi que par les assureurs privés. Il y a quelque dix ans, on estimait les coûts médicaux de l’obésité à près de 80 G$. Or, actuellement aux Etats-Unis, ils dépassent les 150 G$.

Faut maigrir les boys et ne pas se fier sur la petite pilule bleue fabriquée par Pfizer pour se redonner une certaine fierté en même temps qu’une érection. L’obésité, c’est bien connu est non seulement le pire ennemi public, mais elle freine les élans amoureux et retarde l’érection.

Quel malheur !

Showbiz
Impensable de commencer la journée sans lire SHOWBIZ.

Des petites nouvelles juteuses sur le merveilleux monde des artistes et de la télévision. Ne ratez pas ça, c’est pour vous qu’on fait ça tous les jours.

Vos commentaires
Votre horoscope





SHARE
Previous articleBeach Party/Lasagne au chou St. George Island 15e de Natbank Hot Hollywood Express Taux de chômageélevé
Next articleSpéciaux Go-2
Michèle Sénécale
Journaliste depuis près de 50 ans, Michèle Sénécal a fait ses classes avec des grands du monde de l’édition de l’époque comme Yves Michaud, Jean-Charles Harvey, Edward Rémy, André Robert. Travaillante acharnée, elle a touché à tout dans le métier. Des affaires sociales au milieu du show-business, elle a toujours roulé sa bosse. Durant son parcours, elle a dirigé des publications chez Québecor, collaboré au Journal de Montréal et compte à son actif, quelque 250 histoires d’amour pour les magazines Québecor de l’époque. En semi retraite, elle rédige la chronique Showbiz dans Planète Québec depuis les débuts du magazine et, avec Yvonne Courage, elle a fondé Destination Soleil, un cyber magazine sur la Floride en novembre1999.