Accueil Le billet de Michèle En cas d’urgence: – Arrivez nus

En cas d’urgence: – Arrivez nus

240
0
PARTAGER





Arrivez nus
Si les hôpitaux de la Floride traitent leurs patients au petits oignons, il n’en reste pas moins qu’ici ou ailleurs, le risque de se faire voler dans la chambre est très élevé. Quelques fois, les voleurs sont les voisins de chambre qui se montrent très gentils mais qui n’attendent que vous fermiez les yeux pour ouvrir votre sac à main pour ouvrir les tiroirs.

Quel que soit l’hôpital qui nous accueillera, on n’y va jamais avec ses bijoux ou de l’argent. Voler dans une chambre, c’est l’affaire de quelques secondes. Ne tentez pas le diable, arrivez nu ou presque.

La montre, les boucles d’oreille, la chaîne en or, le diamant ou les alliances, ça reste à la maison, tout comme les cartes de crédit, le permis de conduire, les cartes de guichet automatique, l’argent. N’apportez que de la petite monnaie pour vous dépanner. Mais en Floride, vous n’avez pas vraiment besoin d’argent à l’hôpital. Le service de télévision est compris dans le prix de votre chambre, il n’y a donc presque rien à débourser.

Voler dans une chambre d’hôpital, c’est l’affaire de quelques secondes et si en général les gens sont honnêtes, on le répète, inutile de tenter le diable. Quand on est malade et sous l’effet des médicaments, on n’a pas toujours conscience de ce qui se passe autour de soi. Mieux vaut prévenir que guérir.

Et au fait, l’hôpital n’est pas l’endroit idéal pour faire une parade de mode. Contentez-vous de la jaquette d’hôpital, c’est beaucoup plus simple pour le personnel médical et vous n’avez pas à demander à quiconque de faire votre lessive…l’hôpital le fait pour vous et vous fournit une jaquette propre tous les jours.

Par contre, il serait intéressant d’avoir un petit kit d’urgence tout prêt à portée de la main. Dans un sac de plastique avec fermoir, on place une carte d’identité, un double de ses clefs, une brosse à dent, des cotons tige, un dentifrice, un déodorant, une crème pour le visage, un shampoing sec, une lime à ongles, un petit livre de mots croisés ou mots mystères, un crayon, et surtout, sa carte d’assurance et la liste des médicaments à prendre avec la posologie. Gardez ce petit kit près de vous. En cas d’urgence, vous n’avez pas à chercher de midi à quatorze heures dans l’énervement, tout est là. Généralement, on n’est pas dans un hôpital pour très longtemps, mais sait-on jamais…

Pour tout le reste, c’est comme la pub le dit, il y a la carte de crédit et les amis qui viendront.

Miami Beach P.Q.
L’Astrologie avec Véronique Charpentier
Maxi Quiz Floride






PARTAGER
Article précédentLa reine Michèle
Article suivantLes plages Côte Ouest
Michèle Sénécale
Journaliste depuis près de 50 ans, Michèle Sénécal a fait ses classes avec des grands du monde de l’édition de l’époque comme Yves Michaud, Jean-Charles Harvey, Edward Rémy, André Robert. Travaillante acharnée, elle a touché à tout dans le métier. Des affaires sociales au milieu du show-business, elle a toujours roulé sa bosse. Durant son parcours, elle a dirigé des publications chez Québecor, collaboré au Journal de Montréal et compte à son actif, quelque 250 histoires d’amour pour les magazines Québecor de l’époque. En semi retraite, elle rédige la chronique Showbiz dans Planète Québec depuis les débuts du magazine et, avec Yvonne Courage, elle a fondé Destination Soleil, un cyber magazine sur la Floride en novembre1999.