Accueil Le billet de Michèle Démolir : Las Olas Riverfront

Démolir : Las Olas Riverfront

161
0
PARTAGER





Démolir Riverfront
Le très beau site Las Olas RiverFront à Fort Lauderdale ne s’est jamais acquis une bonne réputation et ça, depuis son ouverture au grand public il y a une dizaine d’années. L’endroit qui est absolument superbe n’a jamais su s’attirer une bonne clientèle et semble que la ville de Fort Lauderdale n’a jamais fait les efforts nécessaires pour encourager les commerçants. On n’a jamais vu de belles boutiques ou de bons restaurants. Que des magasins très quelconques ou des restos à patates frites. Rien qu’on ne trouvait pas ailleurs et pourtant, l’endroit est unique au monde.

Or donc, depuis son ouverture, rien n’a jamais vraiment fonctionné et le public a boudé l’endroit. Pour remédier à la situation, Fort Lauderdale, en partenariat avec différentes entreprises d’envergure, a ébauché quelques projets d’envergure. Le dernier en lice, la démolition de l’actuel emplacement et la construction d’un hôtel-condos de 22 étages comptant plusieurs bars et restaurants, salles de cinéma, théâtre en plein air et une tour à bureaux de 19 étages. Un beau projet de Boca Developers Inc., lequel quoique sans doute rentable, bloquerait la vue sur la New River et éloignerait davantage les touristes et aurait surtout un caractère privé.

Est-ce que les grands décideurs de Fort Lauderdale manquent d’imagination au point de vouloir construire des buildings partout où ils voient un trou vide?

Avec toutes les nouvelles constructions des dernières années, comme partout ailleurs, Fort Lauderdale a cédé son front de mer à la construction et aux millions qu’il en découlaient. Le résultat n’est pas très heureux. A moins d’être sur la plage, nulle part ailleurs on peut voir l’océan. Las Olas Riverfront n’est pas directement sur la mer mais le boulevard Las Olas se prolonge jusqu’à la plage de Fort Lauderdale et, si on permet maintenant la construction de buildings de 20 étages, dans dix ans, on ne verra plus New River tellement tout sera construit autour. En laissant passer ce projet, on ouvre les portes toutes grandes à de nouvelles spéculations.

On avait déjà déboursé 55 M$ pour la construction de Riverfront dans les années 90. L’échec nous fait reprendre le travail à zéro sauf qu’il sera en hauteur et n’attirera pas forcément la foule. Pour redorer le blason du projet, il faudrait que le site reste une zone publique. ce qui n’empêche nullement une petite chirurgie esthétique à certaines bâtisses.

Ca prend des belles boutiques, des petits bars sympathiques, des terrasses et des restos qui offrent autre chose que les éternels hamburgers.

L’endroit est superbe, il serait bête de tout gâcher encore une fois faute d’imagination.

Miami Beach P.Q.
L’Astrologie avec Véronique Charpentier
Maxi Quiz Floride






PARTAGER
Article précédentClassique de golf RBC Daschsund Winterfest En bateau Fort Lauderdale Shuttle Fini le gras trans CanadaFest Les plages Au voleur
Article suivantBrunch Branché
Michèle Sénécale
Journaliste depuis près de 50 ans, Michèle Sénécal a fait ses classes avec des grands du monde de l’édition de l’époque comme Yves Michaud, Jean-Charles Harvey, Edward Rémy, André Robert. Travaillante acharnée, elle a touché à tout dans le métier. Des affaires sociales au milieu du show-business, elle a toujours roulé sa bosse. Durant son parcours, elle a dirigé des publications chez Québecor, collaboré au Journal de Montréal et compte à son actif, quelque 250 histoires d’amour pour les magazines Québecor de l’époque. En semi retraite, elle rédige la chronique Showbiz dans Planète Québec depuis les débuts du magazine et, avec Yvonne Courage, elle a fondé Destination Soleil, un cyber magazine sur la Floride en novembre1999.