Accueil Le billet de Michèle Coral Castle

Coral Castle

239
0
PARTAGER








Coral Castle
Je me suis toujours demandé si l’histoire d’Edward Leedskalnin était vraie. Cet homme a construit un château seul, pierre par pierre, exactement comme au temps des esclaves dans la Grèce Antique. Non seulement il l’a construit seul, mais il a tout fait la nuit pour ne pas éveiller les soupçons de ses voisins. Comme si le fait de se bâtir une maison pouvait vraiment déranger les voisins. L’histoire est sans aucun doute, l’une des plus belles histoires d’amour racontées mais à mes yeux, elle fait partie de la légende au même titre que les contes de Perreault lesquels ont hanté mon enfance.

Dans les annés 20, au moment de la construction de son château, transporter chaque pièce à bout de bras nous semble une œuvre titanesque et même si Agnes était belle à faire damner un pape, aucune fille ne mérite un si grand et si inconditionnel amour. Surtout quand la même fille décide de s’enfuir quelques jours avant le mariage. Il est pratiquement impossible que Leedskalnin ait érigé son château seul, sans machinerie aucune, sans l’aide des voisins et sans employés.

Toujours est-il que selon la légende, ce château de coraux, Coral Castle, a été construit par Edward pour sa fiancée Agnes Scuffs, une jeune fille de 16 ans, alors qu’ils venaient d’émigrer tous les deux en Floride. La veille de leur mariage, sur un coup de tête, Agnes décide de rompre. Déprimé, en mal d’amour et d’Agnes, Ed refuse de se laisser abattre et décide de reconquérir le cœur de sa belle.

Durant les 20 années suivantes, en secret, pierre par pierre, Edward construira un château. Chaque pierre vient d’un récif de corail qu’il transporte lui-même en pensant à Agnes. Pour ne pas attirer l’attention de ses voisins, il travaille la nuit durant une bonne quinzaine d’années.

Edward tombe malade. Fatigué, amaigri, ne pesans plus que 100 livres et continuant toujours de se tuer à la tâche, il se doit de s’arrêter durant deux ans.

Par miracle, on cherche toujours lequel puisque dans les années 40-50, c’est à peine si la pénicilline existait, Edward recouvre la santé et reprend le travail, espérant qu’Agnes lui reviendra. Elle ne reviendra pas, c’est évident, et depuis 1951, tous les visiteurs et touristes, sauf la principale intéresée auront vu Coral Castle.

Edward est décédé d’un cancer de l’œsophage quelques années après la fin de la construction de Coral Castle. Seul, célibataire, malade et pauvre, attendant toujours le retour d’Agnes.

Vérité ou légende que cette histoire? On ne le saura jamais.

28655 S. Dixie Hwy.
Angle U.S.1 et SW 286th St.
Homestead.

Showbiz
Impensable de commencer la journée sans lire SHOWBIZ.

Des petites nouvelles juteuses sur le merveilleux monde des artistes et de la télévision. Ne ratez pas ça, c’est pour vous qu’on fait ça tous les jours.

Vos commentaires
Votre horoscope





PARTAGER
Article précédentA New Orleans
Article suivantGarden Party Coral Gables Partez de Plattsburgh Le Lighthouse Parade des bateaux
Michèle Sénécale
Journaliste depuis près de 50 ans, Michèle Sénécal a fait ses classes avec des grands du monde de l’édition de l’époque comme Yves Michaud, Jean-Charles Harvey, Edward Rémy, André Robert. Travaillante acharnée, elle a touché à tout dans le métier. Des affaires sociales au milieu du show-business, elle a toujours roulé sa bosse. Durant son parcours, elle a dirigé des publications chez Québecor, collaboré au Journal de Montréal et compte à son actif, quelque 250 histoires d’amour pour les magazines Québecor de l’époque. En semi retraite, elle rédige la chronique Showbiz dans Planète Québec depuis les débuts du magazine et, avec Yvonne Courage, elle a fondé Destination Soleil, un cyber magazine sur la Floride en novembre1999.