Home Le billet de Michèle Château Vizcaya

Château Vizcaya

992
0
SHARE






Vizcaya: Une merveille
En 1916, dans une Floride un peu plus sauvage et moins développée, un riche industriel aux idées de grandeur décide d’aménager son immense terrain en jardin de style Renaissance italienne avec une superbe villa construite en bordure de Biscayne Bay, en plein coeur de Miami.

Visionnaire, James Deering imagina alors en rêve qu’une noble famille italienne avait vécu dans son château durant des siècles. Ses rêves allaient nourrir son intellect durant des années. Heureux de son magistral domaine et de son décor, il décida d’en faire ses quartiers d’hiver pour lui, sa famille et ses nombreux amis. Multimillionnaire, Deering voulait que son domaine soit le plus beau, le plus prestigieux, le plus élégant de tout le pays.Il le voulait unique.

La villa et ses pavillons ont été dessinés par l’architecte personnel de James Deering, F. Burrall Hoffman, tandis que les jardins sont l’oeuvre de Diego Suarez et la direction artistique, de Paul Chalfin.

Pour bien mener le projet à terme, Hoffman et Chalfin accompagnèrent Deering en Europe pour étudier les différents styles d’architecture, principalement l’époque de la Renaissance italienne.

Durant des mois, ils ont vécu en Italie et en France et firent la tournée des châteaux de l’époque. Ensemble, ils ont acheté tous les éléments architecturaux pouvant servir à la construction de la villa : pierres, marbre, bois, plafonds, portes, cheminées, fenêtres, chandeliers, meubles, tapis, vaisselle, verrerie, décorations, statues et oeuvres d’art.

De retour au pays, les éléments naturels de la Floride et des États-Unis complétèrent le décor. Alors, James Deering décida de nommer son château. Encore une fois, il voulait quelque chose d’unique, de spécial.

Il choisit le nom de Vizcaya, un nom basque qui signifie “belle place” et aussi parce que la province espagnole du même nom est située juste à côté de Biscayne Bay, surnom donné à la baie par les Américains en guise d’appréciation.

Un domaine devenu un musée

Au fil des ans, chaque génération Deering a apporté sa petite touche personnelle au domaine. Rénovations, ajouts, piscines, jardins, boiseries. On a aussi réalisé que le château était très confortable, même en été. Ses hauts plafonds laissant circuler l’air salin librement sans jamais incommoder personne.

Mais, le sel, la mer, l’humidité ont endommagé la villa et en 1987, alors qu’il y avait longtemps que le château était devenu musée, on a dû effectuer des réparations majeures.

Les jardins sont demeurés superbes. De gros chênes bordent les allées avec d’immenses statues disposées à des endroits bien spécifiques.

Pour le confort des touristes, certaines pièces ont été converties en terrasses, restaurants, boutique de souvenirs, salon de thé et toilettes publiques.

Demeure officielle du Pape Jean-Paul 11 lors de son voyage en Floride en 1987, Vizcaya est une véritable merveille d’architecture en Floride. On y accède très facilement par bateau ou en auto.

Ce château de style Renaissance italienne regorge de belles choses. Pas moins de 34 chambres donnant toutes sur Biscayne Bay, un ameublement du 17e siècle, œuvres d’art, boutique, resto et visites guidées.

On peut le visiter tous les jours de 9 h 30 à 16 h 30 à l’exception de Noël.

Vizcaya
3251 South Miami Avenue
Miami,
(305) 250-9133.

Showbiz
Impensable de commencer la journée sans lire SHOWBIZ.

Des petites nouvelles juteuses sur le merveilleux monde des artistes et de la télévision. Ne ratez pas ça, c’est pour vous qu’on fait ça tous les jours.

Vos commentaires



SHARE
Previous articleBastille Day 2014 P.3
Next articleGagnez une croisière !!!
Journaliste depuis près de 50 ans, Michèle Sénécal a fait ses classes avec des grands du monde de l’édition de l’époque comme Yves Michaud, Jean-Charles Harvey, Edward Rémy, André Robert. Travaillante acharnée, elle a touché à tout dans le métier. Des affaires sociales au milieu du show-business, elle a toujours roulé sa bosse. Durant son parcours, elle a dirigé des publications chez Québecor, collaboré au Journal de Montréal et compte à son actif, quelque 250 histoires d’amour pour les magazines Québecor de l’époque. En semi retraite, elle rédige la chronique Showbiz dans Planète Québec depuis les débuts du magazine et, avec Yvonne Courage, elle a fondé Destination Soleil, un cyber magazine sur la Floride en novembre1999.