Home Le billet de Michèle 40 M$ pour Freedom Tower

40 M$ pour Freedom Tower

628
0
SHARE

Sur le boulevard Biscayne dans le centre ville de Miami, à quelques pas de Bayside Market Place, on retrouve un vieil édifice délabré à l’architecture de style méditerranéen de 17 étages datant de 1925. Autrefois siège social du Miami Daily News & Metropolis, l’immeuble est devenu, par la suite, Freedom Tower.

De 1962 à 1974, Freedom Tower a servi de centre d’accueil à 450 000 Cubains qui fuyaient le régime Castro à son arrivée au pouvoir en 1959. C’est là que les premiers Cubains ont senti les premières effluves de la liberté, d’où le nom de Freedom Tower.

Lors du départ du journal en 1957, le gouvernement fédéral avait décidé de louer l’immeuble pour accueillir ses nouveaux citoyens.

Par la suite, l’immeuble a changé de propriétaire à plusieurs reprises. On avait parlé de le convertir en bureaux et de le louer, on a parlé d’en faire un musée d’arts, mais, finalement, l’immeuble est resté inoccupé, à l’abandon et victime de vandalisme durant quelques années.

En 1997, la famille du regretté Jorge Max Canossa, famille cubaine respectée et respectable qui est justement passée par le Freedom Tower au début des années 60, décida d’en faire l’acquisition au prix de 4 millions.

Passée aux mains d’Européens, semble qu’elle connaîtra enfin son sort de musée.

Freedom Tower est en pleine cure de rajeunissement. On investit 40 M$ pour lui redonner ses lettres de noblesse.

Le phare de l’espoir de 450 000 Cubains n’est pas prêt de tomber. On parle même que la tour devienne un musée et une librairie nationale pour la communauté cubaine.

Freedom Tower est situé sur Biscayne Boulevard, downtown Miami.

Tous les jours SHOWBIZ