Home La blague du jour La différence entre la cour et le mariage – Comment je suis devenu mon propre grand-père

La différence entre la cour et le mariage – Comment je suis devenu mon propre grand-père

0

Quand il me faisait la cour, le pétage ne faisait pas partie de notre vie.
Aujourd’hui, il pète comme un guerrier Hun.

Quand il me faisait la cour, il m’invitait dans les restaurants à la mode.
Aujourd’hui, il achète sa caisse de bière et me demande qu’est-ce que je vais boire.

Quand il me faisait la cour, il me tenait la main en public.
Aujourd’hui, il me laisse glisser sur la glace en disant: «Ben voyons, t’es bien sans dessin»!

Quand il me faisait la cour, un simple lit de camp faisait l’affaire pour deux.
Aujourd’hui, notre king size est trop petit.

Quand il me faisait la cour, il me câlinait pendant des heures avant de faire l’amour.
Aujourd’hui, il est plus vite qu’un lapin. L’autre jour, il a même éjaculé avant de me pénétrer et il ne s’en est pas rendu compte.

Quand il me faisait la cour, il me serrait fort contre lui.
Aujourd’hui, il saisit mes seins à plein main en public en riant béatement.

Quand il me faisait la cour, on rêvait d’une retraite heureuse.
Aujourd’hui, je rêve du jour où je serai veuve.

Quand il me faisait la cour, il comprenait mes états d’âme.
Aujourd’hui, il me dit: «Tiens, encore la ménopause…»

Quand il me faisait la cour, il acceptait mes amis mâles.
Aujourd’hui, il me dit que ce sont des cochons qui rêvent de me sauter.

Quand il me faisait la cour, il aimait discuter avec moi.
Aujourd’hui, il me regarde, les yeux vides:«Niaiseuse».

Quand il me faisait la cour, il m’appelait par mon prénom.
Aujourd’hui, il me dit: «Aie…, peux tu…»

Quand il me faisait la cour, il m’apportait des petits cadeaux toutes les semaines.
Aujourd’hui, j’en ai un à Noël, un à la fête des mères et un… Non, pas cette année, il a oublié ma fête.



Faut pas se fier aux catalogues




Comment je suis devenu mon propre grand-père
Je me suis marié à une veuve qui avait de son premier mari une grande fille, dont mon père tomba amoureux et qu’il épousa.

Mon père devint ainsi mon gendre tandis que ma belle-fille devenait ma belle-mère puisqu’elle avait épousé mon père. Bientôt ma femme eut un fils qui fut le fils de la mère de la femme de mon père et en même temps mon
oncle puisqu’il était le frère de ma belle: voilà donc mon propre fils qui devient mon oncle.

La femme de mon père: elle aussi devint mère d’un garçon, qui fut à la fois mon demi-frère et mon petit-fils vu qu’il était le fils de la fille de ma femme.

Bref, ma femme se trouvait être ma grand-mère car elle était la mère de la femme de mon père. Moi je n’était pas seulement le mari de ma femme, mais j’étais aussi son petit-fils et comme le mari de la grand-mère d’une personne est appelé grand-père
de celle-ci, il arriva que je devins mon propre grand-père.

Papi

Previous article Faut se débrouiller – Les secrets du cybersexe
Next article L’ivrogne – Le blond
Notre mission : Vous faire connaitre ! Destination Soleil imbattable Toujours No 1 en Floride +de 7millions de hits du 1er au 30 mai 2018 300 610 visiteurs uniques 1 220 570 pages lues Notre objectif : Accompagner notre clientèle sur le chemin de la réussite, et de faire de leur satisfaction notre priorité ! Danila Courage (pour Yvonne Vigneau) USA : 954-924-4772 CAN: 514-690-1505 Maison de la Floride Rep. Autorisé de PLANÈTE QUÉBEC Contactez-nous: [email protected]