Accueil Flash floride L’effet boomerang – Restez chez vous – God Save America – La...

L’effet boomerang – Restez chez vous – God Save America – La pointe de l’iceberg

215
0
PARTAGER

A South Beach comme à Fort Lauderdale, Deerfield Beach, ou partout ailleurs dans le Sud de la Floride, c’est la désolation totale. Les hôtels, habituellement remplis, sont vides et les commerçants crient famine.

Les gens annulent leurs réservations depuis le 11 septembre. Même les groupes qui devaient assister au match des Dolphins de Miami ont annulé.

Directrice du marketing pour l’hôtel Radisson Suite à Boca Raton, Scarlett Weiss sait très bien que ce n’est que temporaire, mais rien n’empêche que pendant ce temps, l’argent ne rentre pas. Au journaliste du Sun Sentinel qui l’interviewait, madame Weiss a dit espérer que le mois d’octobre ramène tout le monde à l’heure normale.

Et c’est la même chose partout. Comme si on attendait un ouragan. Les gens ne font plus la queue au restaurant, les rues sont pratiquement désertes.

L’effet boomerang se fait sentir partout. Les transporteurs aériens congédient les employés à la tonne et les touristes boudent.

Et ils ne boudent pas seulement la Floride. Ils boudent toutes les grandes villes du monde. Miami, Montréal, Londres, Paris, Toronto, Boston, Washington et surtout New York.

Il n’y a pas que le World Trade Center qui soit tombé le 11 septembre, toute l’économie nord-américaine s’effondre.

L’industrie touristique en prend pour son rhume.

Restez chez vous
Si Bob Graham a déclaré cette semaine qu’on n’avait vu que la pointe de l’iceberg mardi le 11 septembre, les autorités fédérales craignent une autre attaque terroriste en fin de semaine. Selon le Miami Herald, une autre attaque serait planifiée autour du 22 septembre. Plus de 200 personnes sont actuellement sous enquête par le FBI.

Comme tous les agents du FBI sont à peu près mobilisés depuis une semaine, plusieurs procès en attente dans Miami-Dade et Broward ont été reportés à une date ultérieure.

C’est pas vraiment le temps de voyager…

God Save America
Depuis le mardi 11 septembre, le téléphone de la compagnie Lion Flags & Banners à West Miami n’a pas dérougi. Après ce qui est arrivé, tout le monde se sent l’âme patriotique et chacun a posé son petit drapeau. Le drapeau américain flotte partout en Floride.

Au mat de la maison, à la fenêtre, à l’auto, au bateau, au bureau, au magasin, à la piscine, sur la plage, sur les teeshirts, sur les scènes, au cinéma, au restaurant, partout. Dans toutes les pièces de la maison. Deux à trois drapeaux par maison, on voit ça beaucoup depuis une semaine. Avec le résultat qu’on manque de drapeaux. Il s’est s’en est tellement vendu, qu’il n’en reste plus dans les magasins. Pénurie de drapeaux.

Le Star-Spangled Banner n’aura jamais été aussi populaire. Les gens montrent leurs couleurs en signe de deuil.

Les Américains affichent beaucoup leur drapeau, surtout quand arrive la fête nationale le 4 juillet, mais avec les événements du 11 septembre, la ferveur est là. Le drapeau également.

Et les gens réaffirment leur confiance en chantant le God Save America. Ils pleurent.

Exactement comme l’a fait Dan Rather à David Letterman. Après avoir tenu l’antenne durant des jours d’une façon très professionnelle, le journaliste animateur a été invité à Letterman. En relatant les événements, il s’est mis à pleurer comme un enfant.

Emouvant de voir ça!

La pointe de l’iceberg
Le sénateur démocrate de la Floride et Chairman au Senate Intelligence Committee Bob Graham ne se fait pas tellement rassurant face aux attaques des terroristes. De son bureau de Miami, monsieur Graham a déclaré à la station CNN qu’on n’avait pas encore vu la fin des attaques et que d’autres catastrophes étaient à prévoir. En fait, selon lui, on n’a vu que la pointe de l’iceberg.

« Les terroristes sont très bien organisés et vont frapper partout, a-t-il dit. Pas nécessairement de la même façon que le 11 septembre, mais il va arriver autre chose. Si le président Bush est sur un pied de guerre, la CIA et le FBI le sont tout autant. »

Les églises sont pleines
Avec tous les événements survenus depuis une semaine, la Floride a recommencé à prier comme jamais.

Réunis dans une église de la First Baptist à Fort Lauderdale dimanche, 3500 fidèles habillés aux couleurs patriotiques du pays cherchaient un peu de réconfort auprès du Seigneur. Le pasteur Larry Thompson a qualifié cette nouvelle ferveur comme un grand acte de foi et d’espoir.

« Les gens ont besoin de se raccrocher à quelqu’un ou quelque chose, a-t-il dit, la religion devient une bonne soupape. Quelle que soit sa foi, chacun trouve son compte dans les prières adressées au Seigneur.

Un must à votre agenda SHOWBIZ

PARTAGER
Article précédentRestez chez vous – God Save America – La pointe de l’iceberg – Les églises sont pleines
Article suivantA la mémoire de Yan Thierry Szabo
Destination-Soleil
Notre mission : Vous faire connaitre ! Destination Soleil imbattable Toujours No 1 en Floride 1551255 hits du 1er au 30 mars 2017 90 610 visiteurs uniques 519 893 pages lues Notre objectif : Accompagner notre clientèle sur le chemin de la réussite, et de faire de leur satisfaction notre priorité ! Yvonne Courage USA : 561-372-2539 CAN: 514-400-1333 Maison de la Floride Rep. Autorisé de PLANÈTE QUÉBEC Contactez-nous: passionfloride@gmail.com