Home Flash floride Bal FSF le 29 mars – Green Market à Hollywood – Vive...

Bal FSF le 29 mars – Green Market à Hollywood – Vive le Spring Break – La récesssion nous gagne – Disney crie famine

551
0
SHARE

Le Bal de la FSF le 29 mars
Le samedi 29 mars aura lieu le gala des Francophiles Sans Frontières et le grand bal à la salle Fleur de Lys de l’hôtel Fontainbleau de Miami Beach, 4441 Collins Avenue Miami Beach, Floride. Etats-Unis d’Amérique

Sous le haut patronage de Madame Lucette Michaux-Chevry

  • Sénateur
  • Ancien Ministre-délégué à la Francophonie
  • Présidente de la Région Guadeloupe,
  • Présidente d’honneur de Francophiles Sans Frontières et, des Honorables Consuls et Représentants des Etats et Gouvernements Francophones
    de Belgique, Canada, France, Guinée Equatoriale, Haïti, Liban, Lithuanie, Mali, Monaco, Pologne, République Dominicaine, République Tchèque, Sainte Lucie, Sénégal, Slovénie, Suisse, Togo, Tunisie

    Réception et enchères silencieuses à 19 heures. Dîner dansant à 20h30

    Musique, Danse, Spectacle jusqu’à 2 heures du matin

    $150 dollars par personne Tenue de soirée. Déjà 400 personnes sont réservé leur place…

    On réserve en composant le 954.733.8237

    Green Market à Hollywood
    Rien de plus agréable que d’aller faire des emplettes dans un marché à ciel ouvert. Hollywood l’a compris et offre désormais tous les samedis matins, le Green Market à Anniversary Park, 20th et Hollywood Blvd, de 9 heures à 3 heures.

    Très bonne idée. Les gens adorent ça. On peut se procurer fruits, légumes, fleurs, plantes, confitures, etc. etc.

    Toutes les grandes villes du monde ont des marchés, espérons que le projet est là pour rester.

    Vive le Spring Break
    Pour une fois, la Floride est heureuse d’accueillir les étudiants durant leur semaine de relâche. A peu près partout, on a considérablement réduit les tarifs des chambres d’hôtels pour les attirer. L’économie est lente, il faut aller chercher de l’argent quelque part.

    Normalement, les villes comme Miami Beach, Fort Lauderdale, Key West détestent avoir les étudiants dans parages parce qu’ils sont tro bruyants et font fuir les touristes.

    Cette année, avec la baisse du tourisme, c’est le bonheur total., on les accueille à bras ouverts.

    Enfin de l’eau au moulin.

    Air Columbus : C’est fini
    C’était un beau projet, mais ce n’était pas rentable. La faiblesse de la demande pour les destinations soleil aura fait au moins une victime parmi les grossistes: Columbus Air Vacances. Les administrateurs de ce voyagiste ont remis leur permis à l’Office de protection du consommateur (OPC) le vendredi 7 mars.

    Vacances Air Columbus était un des trois nouveaux acteurs sur le marché des destinations soleil. Les deux autres sont Pregotours, dont les vols sont surtout assurés par JetsGo, et Tours Maison. Une saison difficile selon les dirigeants des principaux voyagistes qui, entre la menace d’une guerre contre l’Irak et la déconfiture des marchés boursiers, ne savent plus quelle raison invoquer pour expliquer la mollesse de la demande.

    Disney crie famine
    En pleine saison touristique, les grands parcs thématiques de la Floride sont déserts au grand désespoir du grand manitou de Disneyworld, Michael Esner qui a déclaré ne pas voir la lumière au bout du tunnel.

    Depuis 9/11, tout le monde en arrache. Et, depuis la menace de guerre, c’est encore pire. L’industrie touristique a considérablement baissé, les parcs sont vides, des employés sont congédiés, les gens restent à la maison et les touristes restent chez eux.

    A Disney, l’achalandage a commencé à baisser en début de février et depuis, c’est la dégringolade.

    Et, si les grands parcs thématiques se vident, tous les commerces autour des parcs en font tout autant. Bars, motels, restaurants, magasins, tout tourne extrêmement au ralenti.

    Encore quelques semaines à ce rythme et plusieurs commerces auront complètement disparu, engloutis par les dettes et avalés par le système.

    Récession
    Le marché de l’immobilier est bon mais, selon des experts, les futurs sans abris sont les actuels acheteurs qui ont les yeux plus grands que la panse, qui paient trop cher et qui n’ont pas les moyens de payer. Même chose pour les loyers.

    Dans la région de Daytona Beach, un appartement de 2 chambres à coucher se loue 810$ et une maison se vend autour de 131 000$. Ajoutons tous les frais obligatoires et les prix grimpent facilement. Pour arriver à joindre les deux bouts, une famille doit gagner 30 000$ par année.

    Or, selon News Onlines, le revenu moyen d’une famille de Daytona se situe autour de 25000$, soit un manque à gagner de 5000$. Résultat: plusieurs ménages perdent leur maison.

    À l’Armée du Salut de la région, on calcule que le nombre de gens étouffés par les dettes a augmenté de 7% et que les nouveaux clients du centre sont ceux qui hier encore, roulaient gros carrosse et mangeaient du caviar. Depuis 18 mois, plusieurs ont perdu leur emploi et les hypothèques n’attendent pas.

    Ce n’est pas terminé…Les gens vivent comme si c’était leur dernier jour et dépensent sans compter. Selon la National Low Income Housing Coalition, il est temps de revoir notre façon de vivre et d’apprendre à faire un budget.

    La récession nous gagne.

    Maxi Quiz Floride.
    SHOWBIZ

  • SHARE
    Previous articleBroward for the Performing Arts Center
    Next articleInvitation au Bal le 29 mars au Fontainblue de Miami Beach
    Destination-Soleil
    Notre mission : Vous faire connaitre ! Destination Soleil imbattable Toujours No 1 en Floride +de 7millions de hits du 1er au 30 mai 2018 300 610 visiteurs uniques 1 220 570 pages lues Notre objectif : Accompagner notre clientèle sur le chemin de la réussite, et de faire de leur satisfaction notre priorité ! Yvonne Courage USA : 561-372-2539 CAN: 514-400-1333 Maison de la Floride Rep. Autorisé de PLANÈTE QUÉBEC Contactez-nous: [email protected]