Home Ayiti Ayiti - Yvonne Courage La Pensée de ‘MiaUne vieille légende hindoue

La Pensée de ‘Mia
  • Une vieille légende hindoue
  • 898
    0
    SHARE

    Mia Angelique

    ‘Tous les jours à tous points de vue,
    je vais de mieux en mieux’


    La Pensée de ‘Mia’

    «Une vieille légende hindoue raconte qu’il y eut un temps où tous les hommes étaient des dieux.

    Mais ils abusèrent tellement de leur divinité que Brahma, le maître des dieux, décida de leur ôter le pouvoir divin et de le cacher à un endroit où il leur serait impossible de le retrouver.

    Le grand problème fut donc de lui trouver une cachette.

    Lorsque les dieux mineurs furent convoqués à un conseil pour résoudre ce problème, ils proposèrent ceci : ‘Enterrons la divinité de l’homme dans la terre.’ Mais Brahma répondit : ‘Non, cela ne suffit pas, car l’homme creusera et la trouvera.’

    Alors les dieux répliquèrent : ‘Dans ce cas, jetons la divinité dans le plus profond des océans.’

    Mais Brahma répondit à nouveau : ‘Non, car tôt ou tard, l’homme explorera les profondeurs de tous les océans, et il est certain qu’un jour, il la trouvera et la remontera à la surface.’

    Alors les dieux mineurs conclurent : ‘Nous ne savons pas où la cacher car il ne semble pas exister sur terre ou dans la mer d’endroit que l’homme ne puisse atteindre un jour.’

    Alors Brahma dit : ‘Voici ce que nous ferons de la divinité de l’homme : nous la cacherons au plus profond de lui-même, car c’est le seul endroit où il ne pensera jamais à chercher.’

    Depuis ce temps-là, conclut la légende, l’homme a fait le tour de la terre, il a exploré, escaladé, plongé et creusé, à la recherche de quelque chose qui se trouve en lui. » (Eric Butterworth, Découvre la puissance en toi)

  • APPRENDS A ÉCRIRE TES BLESSURES DANS LE SABLE
    ET À GRAVER TES JOIES DANS LA PIERRE

    Comment peut-on s’émerveiller de voir surgir un papillon de la larve qui vient de mourir et, en même temps, s’attrister de voir mourir un corps humain?

    VOLE VOLE MON AMOUR :

    Vole vole petite aile
    Ma douce, mon hirondelle
    Va t’en loin, va t’en sereine
    Qu’ici rien ne te retienne
    Rejoins le ciel et l’éther
    Laisse-nous laisse la terre
    Quitte manteau de misère
    Change d’univers

    Vole vole petite sur
    Vole mon ange, ma douleur
    Quitte ton corps et nous laisse
    Qu’enfin ta souffrance cesse
    Va rejoindre l’autre rive
    Celle des fleurs et des rires
    Celle que tu voulais tant
    Ta vie d’enfant

    Vole vole mon amour
    Puisque le nôtre est trop lourd
    Puisque rien ne te soulage
    Vole à ton dernier voyage
    Lâche tes heures épuisées
    Vole, tu l’as pas volé
    Deviens souffle, sois colombe
    Pour t’envoler

    Vole, vole petite flamme
    Vole mon ange, mon âme
    Quitte ta peau de misère
    Va retrouver la lumière