Home Ayiti Destination Ayiti Haïti s’attend à un bilan dévastateur

Haïti s’attend à un bilan dévastateur

701
0
SHARE


Cliquez…

Désastres naturels frappant Haiti…Cliquez !

Le premier ministre haïtien craint plus de 100.000 morts

Alors qu’aucun bilan n’a encore été officialisé après le violent séisme qui a frappé Haïti mardi, le premier ministre Jean-Max Bellerive craint que le bilan ne dépasse les 100.000 morts. Washington et Paris ont d’ores et déjà envoyé de l’aide.

Haïti s’attend à un bilan effroyable, après le puissant tremblement de terre qui l’a frappé mardi. S’exprimant sur la chaîne américaine CNN, le premier ministre du pays, Jean-Max Bellerive, a dit mercredi craindre qu’il ne s’élève «bien au-dessus de 100.000 morts».

«J’espère que ce n’est pas vrai parce que j’espère que les gens ont eu le temps de sortir, a-t-il ajouté. Mais tellement, tellement de bâtiments, tellement de quartiers ont été totalement détruits, et dans certains quartiers, on ne voit même plus personne, donc je ne sais pas où sont ces gens».Dans sa première déclaration depuis le drame, au journal américain Miami Herald, le président d’Haïti René Préval avait dit redouter que le séisme ait fait des milliers de morts, se refusant toutefois à avancer un chiffre.

Un énorme tremblement de terre de magnitude 7 a frappé mardi soir Haïti non loin de Port-au-Prince, sa capitale surpeuplée, provoquant une «catastrophe majeure» dans le pays le plus pauvre d’Amérique. La violente secousse s’est produite à 16 heures 53 heure locale (22h53 à Paris), à environ 15 km à l’ouest de Port-au-Prince.

figaro.fr…La suite !

Haïti ravagé par un violent séisme

Le pays le plus pauvre du continent américain a été le théâtre d’un énorme tremblement de terre de magnitude 7, mardi soir. Il est impossible pour l’heure de connaître le nombre de victimes, qui s’annonce toutefois très élevé. Washington et Paris ont d’ores et déjà envoyé de l’aide.

Un énorme tremblement de terre de magnitude 7 a frappé mardi soir Haïti non loin de Port-au-Prince, sa capitale surpeuplée, provoquant une «catastrophe majeure» dans le pays le plus pauvre d’Amérique. La violente secousse s’est produite à 16 heures 53 heure locale (22 heures 53 à Paris), à environ 15 km à l’ouest de Port-au-Prince.

Le séisme, le plus violent qu’ait connu Haïti depuis 200 ans, a été ressenti jusqu’à Guantanamo, selon le porte-parole du camp de détention américain à Cuba, situé à environ 300 km de la capitale haïtienne. Deux fortes répliques ont rapidement suivi : une première de magnitude 5,9 a frappé à 17 heures, heure locale (23 heures à Paris), soit sept minutes après le premier séisme. Une deuxième réplique de 5,5 a été ressentie ensuite à 22h12.

lefigaro.fr …La suite !

Haïti s’attend à un bilan dévastateur

Haïti s’attendait à découvrir mercredi matin un bilan effroyable après le tremblement de terre qui a dévasté Port-au-Prince, les sauveteurs étant mis au défi de se porter au secours de milliers de victimes malgré l’état rudimentaire des infrastructures.

Traumatisés par la longue secousse de magnitude 7 qui s’est produite mardi à 16H53 locales, à seulement quelque 15 km à l’ouest de la capitale surpeuplée, beaucoup d’Haïtiens ont passé la nuit dehors, attendant que le jour se lève pour commencer à faire le décompte des morts et des dégâts.

«Les morts seront comptés par centaines lorsqu’il sera possible de dresser un bilan», a averti un médecin, lui-même blessé. La secousse a été suivie d’une trentaine de répliques très violentes, allant jusqu’à une magnitude de 5,9.

Haïti n’avait pas connu une secousse d’une telle violence depuis au moins un siècle, a indiqué l’Institut américain de géophysique (USGS), qui a évalué à 7 la «magnitude du moment» (Mw) du principal choc.

Aucun bilan n’était avancé par les autorités. Le courant était coupé et les communications presque entièrement interrompues.

Malgré le chaos régnant dans la capitale, Médecins sans frontières (MSF) a accueilli 600 blessés dans ses centres de soins et devait envoyer dans la soirée un hôpital gonflable d’une capacité de 100 lits.

Frank Williams, de l’organisation humanitaire World Vision, a expliqué que de nombreuses artères étaient bloquées par des bâtiments effondrés. «Il y a des secours pré positionnés dans différents endroits du pays, mais le défi va consister à les acheminer à ceux qui en ont besoin», a-t-il observé.

Au milieu des corps sans vie ou blessés, de nombreux édifices publics se sont effondrés dans la capitale du pays le plus pauvre des Amériques. Le Palais national, l’élégant siège de la présidence, s’est affaissé, ainsi que de nombreux ministères, le parlement et des églises.

Le président René Préval et son épouse ont survécu. M. Préval a téléphoné à l’ambassadeur de France, a rapporté à Paris le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner.

Quelque 200 personnes seraient portées disparues sous les décombres d’un grand hôtel, Le Montana, a déclaré son collègue de la Coopération, Alain Joyandet.

Clarens Renois
Agence France-Presse
Port-au-Prince…

CYBERPRESSE…La suite !

Shari Lackman recherche sa mère Rachel Friedman

Hello Yvonne,

I Got you email from the pictures you sent to my Mother Rachel Friedman with President Clinton.

Yvonne I don’t know if you could HELP me Rachel is still in PETIONVILLE HAITI. She was suppose to leave January 13th, but look what happened. I called American Airlines to see if she was on that last plane that got out and they told me she was on tomorrows flight that is now cancelled.
Yvonne I don’t know what else to do I have called the foriegn affairs and told the she is there and emailed other people that I know who know her from email that she has sent to me. I am asking EVERYONE if they know someone who might be in Haiti that knows her to get in contact with her Family. We are all very upset and crying not knowing where are MOMMY is, I am the only girl and can’t stop crying. I just want her to be safe and not hurt.
Yvonne PLEASE if there is anything that you can do it will be much appriciated
I hope and PRAY that your family is safe,

My # is 514-452-0047 cell Please email me back either way.
514-504-4181

Warmest regards


Cliquez…